Grand Raid 2021 : deux derniers "finishers" pour la Diagonale des Fous

trail
Grand Raid : arrivée des derniers "fous" de la Diagonale, Marc Clément et George Assassa
Grand Raid : arrivée des derniers "fous" de la Diagonale, Marc Clément et George Assassa ©Aurélien Chantrenne / Teten Prod
Comme les deux vainqueurs, c’est côte à côte que les deux derniers de la Diagonale des Fous ont passé la ligne d’arrivée, après plus de 66 heures de course. Après 3 jours et 3 nuits dans les sentiers de La Réunion, ils ont rallié le stade de La Redoute.

Partis jeudi 21 octobre à 21h de Ravine Blanche à Saint-Pierre, ils sont arrivés éprouvés, mais émus, au stade de La Redoute à Saint-Denis. Marc Clément et Georges Assassa ont franchi ensemble la ligne d’arrivée à 16h11 ce dimanche 24 octobre.

Comme le veut la tradition, ils étaient accompagnés des deux vainqueurs de la course, Ludovic Pommeret et de la 1ère féminine, Emilie Maroteaux.

Regardez le reportage de Réunion la 1ère : 

Arrivée partagée pour les deux derniers de la Diagonale des Fous 2021 ©Réunion la 1ère

Marc Clément, le parisien, et Georges Assassa, le Réunionnais

Le Saint-Andréen Georges Assassa, dossard n°1574, est un professeur des écoles à la retraite, ancien triathlète et entraîneur du Triathlon Club de l'Est à Saint-André. A 64 ans, il a déjà bouclé plusieurs Diagonales.

Grand Raid : George Assassa termine la diagonale
Grand Raid : George Assassa termine la diagonale ©Géraldine Blandin

Marc Clément, parisien de 57 ans, père de deux enfants, n’en ai pas à sa première participation non plus. Quatre fois au départ, c’est la première Diagonale qu’il termine. L’émotion n’en est que plus grande pour ce passionné de La Réunion. Il est venu dans l’île près de dix fois déjà. Amoureux de ses reliefs, il aime y randonner, particulièrement sur le sentier de la canalisation de Orangers ou celui du Taïbit.

Plus de 66 heures dans les sentiers

Plus de 66 heures dans les sentiers les ont particulièrement éprouvés. Le dos bloqué pour Georges, des crampes aux jambes et des ampoules aux pieds pour Marc, les deux hommes sont arrivés au bout du défi qu’ils s’étaient lancés.

La dernière descente, qui permet de rejoindre La Redoute depuis le poste du Colorado, relève de l’exploit dans de telles conditions. Soutenus par les serre-files, Marc Clément, qui était reparti le dernier du poste du Colorado, a finalement rattrapé l’avant-dernier.