Grand Raid 2021 : une édition marquée par l’abandon de certains favoris

trail
Temps forts du Grand Raid : abandon des favoris Alexandra Clain à Cilaos
Alexandra Clain à Cilaos ©Aurélien Chantrenne / Teten Prod
Benoît Girondel, Lambert Santelli, Alexandra Clain et Nicolas Rivière … tous donnés comme favoris de ce Grand Raid 2021, ils ont finalement jeté l’éponge.

La nouvelle est tombée dès les premières lueurs de l’aube, Benoît Girondel, un des grands favoris de la Diagonale des Fous 2021 a abandonné à Cilaos. Celui qui compte deux victoires au Grand Raid a été contraint une nouvelle fois de jeter l’éponge après 2019. Profitant d’une erreur de parcours de Lambert Santelli après Mare à Boue, le trentenaire a pourtant pointé avec cinq minutes d’avance à Cilaos mais des blessures vont l’arrêter définitivement.

La Diagonale des Fous 2021 est marquée par des abandons, notamment des favoris qui ont jeté l'éponge

Cilaos qui marquera également l’arrêt de l’aventure pour Lambert Santelli. Victime de douleurs au genou depuis trois semaines, le Corse qui pointe pourtant troisième dans le Cirque posera son sac au début du sentier du Taïbit et ne le reprendra plus.

L’espoir péi, Nicolas Rivière, a lui aussi lâché l’affaire dans la matinée. Il s’arrête dans la montée du Taïbit, lui, qui après une victoire main dans la main en 2019 avec Pommeret, espérait franchir la ligne d’arrivée de La Redoute seul.

Nicolas Rivière qui sera accompagnée dans la remontée vers Cilaos par Alexandra Clain. La réunionnaise, qui se trouvait en 4ème position de la Diagonale, a abandonné à 9h35.

Les raiders souffrent de la chaleur

Les experts pointent du doigt les températures très chaudes ressenties dans les Cirques depuis ce matin.

 

D’autres abandons pourraient survenir avant la fin de la course explique Bertrand Chartier dans le journal de 12h30.

L'invité du 12h30 : spécial Grand Raid avec Bertrand Chartier

L’été est bien rentré à La Réunion. Les trailers subissent donc de plein fouet la chaleur et le soleil qui tape. Des conditions météorologiques qui font souffrir les raiders en quête d’eau, d’ombre et de repos.