Grand Raid 2022 : retour sur le classement de la Diagonale, une course folle pleine de surprises

trail
Beñat Marmissolle, Jean-Philippe Tschumi, Ben Dhiman et bien sûr Courtney Dauwalter sont les premiers à avoir atteint la Redoute pour cette édition 2022 du Grand Raid. Cette Diagonale aura aussi été marquée par l'abandon de plusieurs favoris. Quid d'Antoine Guillon, de Sisi Cussot et du Réunionnais Judicaël Sautron ? Le point sur le classement des coureurs.

Les premiers coureurs de la Diagonale des Fous ont franchi la nuit dernière la ligne d'arrivée du stade de la Redoute à Saint-Denis. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ces "Fous" ont déjoué les meilleurs pronostics comme en témoigne le top 10 du classement. Plusieurs favoris de cette course mythique du Grand Raid ne figurent pas en effet parmi les premiers.

Beñat Marmissolle en haut du podium

Ce trentième anniversaire sonne d'abord comme l'heure de la consécration pour le Basque Beñat Marmissolle avec une première place qu'il aura su garder durant presque toute la course depuis le départ donné à Saint-Pierre jeudi soir. Il est arrivé sous les acclamations du public à 20h14.

Arrivée du Grand Raid Beñat Marmissolle
Arrivée du Grand Raid Beñat Marmissolle ©Imaz Press Reunion

Le phénomène Courtney Dauwalter

Au coude à coude avec lui depuis Cilaos, le Suisse Jean-Philippe Tschumi aura finalement terminé sur la deuxième place du podium, en franchissant l'arche six minutes plus tard. Et l'Américain Ben Dhiman complète le podium.

Germain Grangier qui a longtemps talonné Dhiman est, quant à lui, arrivé en quatrième position chez les hommes,... mais à la cinquième place au classement général derrière la fusée américaine Courtney Dauwalter.

La performance du Réunionnais Judicaël Sautron

La grande star internationale de l'ultratrail a livré une performance incroyable pour son premier Grand Raid, puisqu'en plus de rafler la première place chez les femmes, elle a donc réalisé l'exploit de terminer aux côtés des meilleurs chez les hommes.

Qui sont les autres coureurs à être arrivés dans leur foulée ? Germain Grangier, Yannick Noël, Jérôme Vanderschaeghe, Anthony Pipitone et à la neuvième place au classement général, on retrouve Jérôme Sautron, le premier Réunionnais de ce Grand Raid, avec une arrivée à La Redoute à 22h43.

"Té dur, té vraiment difficile... Être le premier Réunionnais est une fierté. J'ai essayé de faire la course la plus brillante possible"

Judicaël Sautron, 9ème sur la Diagonale des Fous (Grand Raid 2022)

Judicaël Sautron termine 9e de la Diagonale des Fous et premier Réunionnais.
Judicaël Sautron termine 9e de la Diagonale des Fous et premier Réunionnais. ©Hermione Razafinarivo

Anne-Lise Rousset-Séguret deuxième, Sissi Cussot cinquième

Chez les femmes, loin derrière Courtney Dauwalter, c'est Anne-Lise Rousset-Séguret qui est arrivé la deuxième, dans la nuit vendredi à samedi, à 1h58. La Suédoise Anne Carlsson décroche la troisième place après être arrivée à 3h59. Sarah Vieuille est quatrième (5h47) et Sylvaine "Sissi" Cussot, qui s'est installée à La Réunion, ferme le top 5. La traileuse d'origine sarthoise est arrivée ce samedi matin à 8h14.

Elodie Mithridate, coureuse de la Montagne, décroche quant à elle la sixième place devant Maud Combarieu, Justine Rouveyrol, l'Entre-Deusienne Daphné Linderme et la Canadienne Kelsey Hogan.

Antoine Guillon prend la 11ème place

Vainqueur de la Diagonale en 2009 et en 2011, Julien Chorier ferme le top 10 général. Une belle performance pour celui qui voulait "mettre un point final à cette belle histoire avec le Grand Raid". Le grand gagnant de l'édition 2015, le discret mais efficace Antoine Guillon, a quant à lui décroché la 11ème place pour sa 16ème participation au Grand Raid.

Série d'abandons chez les favoris

Et puis cette trentième édition du Grand Raid a été marquée par une succession d'abandons chez les élites sur la Diagonale des Fous. Vainqueur en 2019, Grégoire Curmer a été le premier à jeter l'éponge à Mare à Boue, après s'être perdus dès les premières heures de la course.

Et puis l'italien Daniel Jung a à son tour arrêté la course après avoir pointé au Bloc. Arrivé "fracassé" à Cilaos, le Réunionnais David Hauss a lui aussi dû abandonner. De même pour le Corse Lambert Santelli bloqué à la Plaine des Merles vendredi matin.

Arrivé 4ème en 2021, Cédric Chavet a lui aussi dû mettre un terme à la course, tout comme Nicolas Rivière qui avait fait sensation en 2019 en arrivant main dans la main avec Ludovic Pommeret.