Grand Raid J-10 : Nicolas Rivière, ce Réunionnais qui peut gagner la Diagonale des Fous

trail
Nicolas Rivière - deuxième du grand raid 2019
Nicolas Rivière - deuxième du grand raid 2019 ©Delphine Poudroux
A J-10 du départ du Grand Raid, Réunion La 1ère met en lèr les traileurs qui seront sur le départ de ces courses mythiques. Ce lundi 11 octobre, rencontre avec Nicolas Rivière, l’un des favoris péi au départ de la Diagonale des Fous.

A 38 ans, Nicolas Rivière prendra à nouveau le départ de la Diagonale des Fous, le 21 octobre prochain. Vice-champion du Grand Raid 2019, le Réunionnais revient dans la course pour la troisième fois.

Aujourd’hui coaché par Christophe Malardé, préparateur d’autres champions comme François D’haene ou Camille Bruyas, il aborde cette course avec une certaine sérénité.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Portrait de Nicolas Rivière, traileur Réunionnais

 

Vice-champion du Grand Raid en 2019

"Le premier Grand Raid était une découverte, le deuxième était une consécration car je ne m’attendais pas à être à cette place", raconte Nicolas Rivière.

Cette année, j’ai envie de valider ce que j’ai fait en 2019.

Nicolas Rivière

 

Cette année-là, il terminait deuxième, ex aequo, avec Ludovic Pommeret, en bouclant sa Diagonale des Fous en 24 heures et 25 minutes.

Regardez ses images de Réunion La 1ère de son arrivée en 2018 :

 

"Le Grand Raid, c'est de la gestion"

"Le Grand Raid est avant tout de la gestion, explique le traileur. Dans les pentes raides au-dessus de 15%, c’est important de marcher pour pouvoir ensuite repartir sur une allure de footing".

Cette année, Nicolas Rivière s’est familiarisé avec le nouveau tracé de cette Diagonale des Fous. "Ce parcours est agréable en termes de paysages, on va passer plus de temps dans Mafate, il y a beaucoup d'avantages, assure-t-il. Ça va être sympa, en espérant arriver à la sortie de Mafate dans le mur de dos d’âne, encore en forme".

Quinze ans d’athlétisme avant le trail

Le Réunionnais a commencé à pratiquer l’athlétisme au début des années 2000. Il était alors entraîné par un Saint-Louisien, décédé l’an dernier, Thierry Techer, deux fois vainqueur du Grand Raid.

Après quinze ans à courir sur piste, Nicolas Rivière s’est mis au trail en 2015. Il passera plusieurs années en métropole, et fera son premier ultra trail en 2018 à La Réunion : le Grand Raid. Lancé comme un défi entre copain, Nicolas Rivière terminera finalement 22ème de cette Diagonale des Fous 2018.

De ses précédents Grands Raid, Nicolas Rivière se souvient des difficultés du passage de Mare à Boue, "mais désormais je sais comment les affronter", ajoute le traileur qui fait partie de la Team Vacoa.

Regardez ses images de Réunion La 1ère suivant Nicolas Rivière sur le Grand Raid 2019 :

 

Apiculteur et père de famille

Père de deux enfants, Nicolas Rivière vit à la Rivière Saint-Louis. L’ancien professeur de sport se consacre désormais à son métier d’apiculteur. Suivant un régime de sportif plutôt strict, Nicolas Rivière a aussi ajouté à sa préparation physique quelques potions péi comme le curcuma mère maison, mouroung séché, et bien sûr le miel pei. 

Pour le soutenir Nicolas Rivière pourra compter sur sa famille, et sa femme, championne de semi-marathon et de 10 kms. Le couple s’est rencontré il y a plus de 15 ans sur les pistes d'athlétisme à Montpellier. Ils avaient alors le même entraîneur. 

"En 2018, il n’avait jamais fait de Grand Raid, je pense que j’étais la dernière à parier sur lui, sourit sa femme, Julie Rivière. Les gens ne se rendent pas compte, mais quand il travaille, il enchaîne, les entrainements, il va faire du vélo, va courir. Ce n’est pas donné à tout le monde de réussir à encaisser autant d’entrainements".

"S’il réussit, j’ai beaucoup de fierté, assure sa femme. S’il y a un souci, je me sens responsable". Depuis plusieurs mois maintenant, la famille de Nicolas Rivière vit au rythme de la préparation de ce Grand Raid. Son numéro de dossard est le 351.

Les yeux de nos consultants

Durant ce Grand Raid 2021, Réunion La 1ère va lancer une WebTV disponible sur notre site internet, du jeudi 21 octobre à 19h, au vendredi 22 octobre à 20h. Nos consultants sur la WebTV nous donnent d'ores et déjà leurs regards sur les coureurs. 

L'oeil de TiDash : "Nicolas Rivière, du 3000m steeple au Grand Raid, je le sens maintenant ou jamais, c'est le Grand Raid Dday pour lui!"

L'oeil d'Amyas : "Cette année est une belle opportunité pour Nicolas Rivière avec un plateau assez ouvert. Il faut espérer que mentalement il soit en confiance avec son corps qui lui a joué plusieurs mauvais tours sur les courses cette année. Le reste ça va, il maîtrise la tête et la gestion de course. Si ce n'est pas cette année, il aura d'autres cartouches".