Grand Raid J-4 : rencontre avec la Team Vakoa

trail
La team Vakoa dans Mafate.
La team Vakoa dans Mafate. ©Réunion La 1ère
A J-4 du départ du Grand Raid, Réunion La 1ère met en lèr les sportifs qui seront sur le départ de ces courses mythiques. Ce samedi 16 octobre, rencontre avec la Team Vakoa, une équipe autant motivée à courir qu'à sourire !

A quelques jours du Grand Raid, les membres de la Team Vakoa se sont donnés rendez-vous.. dans le cirque de Mafate ! Ensemble, ils font une dernière sortie dans les sentiers, mais attention, "ce n'est pas un entrainement, précise Alexis Hoareau, le team manager de Vakoa. Ce regroupement sert à motiver les troupes ! " Pas de chronomètre donc, mais des sourires, du plaisir... et des conseils en cuisine !

L'un des coureurs de l'équipe, Nicolas Rivière, est non seulement un champion sur les sentiers, mais c'est aussi un pro des barres énergétiques maison, à base de dattes, de graines en tout genre et de dakatine.

Une bande de copains

"On fait les sentiers ensemble mais on casse la blague aussi." Voilà comment Gérard Suzanne résume la team Vakoa. A 56 ans, c'est le plus âgé des coureurs de l'équipe. Il s'apprête à participer à son dixième Grand Raid : "J'attends avec impatience le départ ! Le trail, c'est une passion. Être dans la montagne, respirer... Et avec la team, c'est une bonne ambiance !"

Une bonne ambiance créée en 2019. Plusieurs coureurs sont à l'origine de la team Vakoa et parmi eux, Alexis Hoareau. Le passionné de trail sera sur le départ du Grand Raid cette année. "Cette course, elle est particulière. C'est elle qui m'amené à faire du trail, raconte Alexis Hoareau. En ce moment, c'est le moteur de mon rythme de vie, comme pour beaucoup d'autres sportifs. Et c'est aussi le moment ou les gens regardent les traileurs, apprennent à connaître les locaux".

Une équipe de champions

Six coureurs de Vakoa participent au Grand Raid : Gérard Suzanne, Alexis Hoareau, Alexandre Mussard, Alexis Lebon, Nicolas Rivière et Jean-Eddy Lauret.

Nicolas Rivière est l'un des favoris de la course. A 38 ans, le Réunionnais prendra à nouveau le départ de la course pour la troisième fois. En 2019, il avait terminé deuxième, ex-aequo avec Ludovic Pommeret, en bouclant sa Diagonale des Fous en 24 heures et 25 minutes.

L'un des autres favoris est Jean-Eddy Lauret. Il a (entre autres) remporté deux fois la Mascareignes, en 2015 et 2017. Cette année, il participe au Grand Raid mais sans son acolyte René-Paul Vitry, vainqueur de multiples courses dans l'île. "Je ne me suis pas inscrit cette année, mais je le regrette, sourit René-Paul Vitry. Si vous avez un dossard, je le prends pour aller courir avec les copains !"

Regardez le reportage de Réunion la 1ère :

©reunion

Victoria Devouges, l'espoir féminin

Deux coureurs de la Team Vakoa seront également présents sur la Mascareignes : Yoan Barret et Victoria Devouges. A 26 ans, la sportive est arrivée première sur la Trois-Bassinoise en juillet dernier et se prépare à ce rendez-vous depuis l'an dernier. Inscrite en 2020 mais faute de Grand Raid, elle participe donc pour la première fois cette année à la Mascareignes. "J'ai un peu d'appréhension... La Mascareignes, c'est la plus petite des trois courses avec 72 km... Mais pour moi c'est déjà beaucoup ! Je suis habituée à 25,30 km. Je redoute le départ de nuit, je n'ai pas l'habitude de courir de nuit. J'arrive bien à me motiver seule, mais c'est encore mieux avec une équipe derrière !"