Grand Raid J-8 : Grégoire Curmer, le premier Fou de la Diagonale 2019 s’attaque au Trail de Bourbon

trail
Grand Raid trail Grégoire Curmer champion Diagonale des Fous 2019
©DROZ Damien Rosso
Vainqueur en titre de la Diagonale des Fous, Grégoire Curmer n’en a pas fini avec le Grand Raid. Cette année, il revient sur le Trail de Bourbon. A huit jours de la grande fête, Réunion la 1ère vous propose d’en apprendre davantage sur cet amoureux de La Réunion.

Au cœur de la vallée de Chamonix, dans un restaurant au nom mythique pour les marins, le Cap Horn, le traileur garde le cap, et surtout connaît aussi bien la recette du soufflé à la framboise que la victoire dans un Grand Raid.

" La cuisine et le trail, pour moi c’est presque pareil parce qu’il faut être organisé, méticuleux, il faut être carré dans ce que tu fais "

Grégoire Curmer, vainqueur de la Diagonale des Fous 2019

 

Regardez le reportage de la 1ère :

©La 1ère

 

La rigueur, de la cuisine au trail

Sa rigueur professionnelle, il la transpose dans le trail et dans sa vie de tous les jours, et les résultats sont là. En 2019, il remporte la mythique Diagonale des Fous en moins de 24 heures, une surprise d’abord pour lui-même.

Grand Raid trail Grégoire Curmer champion diagonale des fous 2019 cuisinier
Grégoire Curmer, traileur et cuisinier sous-chef au Cap Horn à Chamonix ©DR

Cette course, qu’il a qualifié à son arrivée de " plus difficile du monde ", il pensait n’imaginait pas la gagner, même pas finir dans son top 5. Le Haut-Savoyard avait dit avoir réalisé sa victoire " la plus grosse " de sa carrière.

 

Le Trail de Bourbon plutôt que la Diagonale

Le Chamoniard est retombé très vite les pieds sur terre avec son métier de cuisinier, il a aussi créé son entreprise de chef à domicile. Il vient de courir l’UTMB, où il a fini 7ème, et ne courra pas cette année sur la Diagonale des Fous. Il se prépare en effet pour son premier Trail de Bourbon.

" Je préfère être performant sur une course où je me sens bien par rapport aux autres courses que j’ai fait avant. Pourquoi aller faire la Diagonale juste pour la faire et dire "Grégoire il est sur la Diagonale". Je prendrai autant de plaisir à être sur le Bourbon, et je reviendrai avec grand plaisir l’année prochaine pour faire la Diagonale. " 

Grégoire Curmer, vainqueur de la Diagonale des Fous 2019

 

Au programme, 105 km et 6 140 mètre de dénivelé positif au cœur des trois cirques de l’île de La Réunion. Des cirques qu’il connaît déjà donc, d’où on impatience à les retrouver. Il s’élancera de Cilaos le vendredi 22 octobre à partir de 21h.

 

Amoureux de La Réunion, amoureux du Grand Raid

Grégoire Curmer a été séduit par une île, La Réunion, qui l’a rendu célèbre il y a deux ans avec sa victoire. Il a dû digérer, passer dans la cour des grands, mais surtout il est tombé amoureux du Grand Raid.

" Je suis tombé amoureux ce cette île, du parcours, de l’ambiance, parce qu’il faut dire que toute l’île vit pour cette course et ça c’est incroyable. C’est une ferveur qu’on n’a pas sur d’autres courses. Et après, la consécration c’était de gagner, et du coup c’est une île qui m’est chère. "

Grégoire Curmer, vainqueur de la Diagonale des Fous 2019

 

Les yeux de nos consultants

Durant ce Grand Raid 2021, Réunion La 1ère va lancer une WebTV disponible sur notre site internet, du jeudi 21 octobre à 19h, au vendredi 22 octobre à 20h. Nos consultants sur la WebTV nous donnent d'ores et déjà leurs regards sur les coureurs. 

L'oeil de TiDash : "Grégoire Curmer, discret et efficace. Il a "surpris" en 2019. C'est un modèle de gestion, sachant en garder sous la basquette pour le finish. Moins de 24 heures, seuls les grands l'ont fait. Va-t-il nous surprendre davantage ? Aujourd'hui, il a tout de même une étiquette et il sera surveillé, et à surveiller,comme la bonne échappée... qui sait."

L'oeil d'Amyas : "Il vient se frotter au Trail de Bourbon après un très bel UTMB couru et conclu avec son coéquipier Diego Pazos dans le top 8, et surtout une très belle victoire sur la Diagonale des Fous 2019. C'est un coureur qui aime les sentiers techniques et qui connaît ceux de La Réunion. Il sait se gérer. Si il a bien récupéré de son UTMB et qu'il fini la course, il ne devrait pas être loin du podium."