réunion
info locale

Grève au CHU : le Conseil de surveillance ne suivra pas la recommandation de la Cour des Comptes

social
Grève CHU mars 2019 contractuels
©Michelle Bertil (Réunion la 1ère)
En grève depuis ce mercredi 27 mars au matin, les organisations syndicales se sont vues assurer du maintien de l'indexation des primes versées aux contractuels. Un engagement pris par le conseil de surveillance du CHU, mais qui doit encore être signé de la directrice de l'ARS OI selon les syndicats.
L'engagement du conseil de surveillance n'aura pas suffit. Réunis à Saint-Paul, les membres du conseil de surveillance ont décidé et signé l'engagement de maintenir " une égale rémunération entre les agents contractuels et titulaires à fonction équivalente ". Il a ainsi choisi de ne pas suivre la recommandation de la Cour des Comptes. 
 
engagement CHU de ne pas supprimer l'indexation des primes des contractuels 270319
©Michelle Bertile (Réunion la 1ère)
 

La validation de la tutelle indispensable

Note écrite en main, confirmant le maintien de la majoration et de l'indexation des primes versées aux contractuels, les organisations syndicales se sont rendues à l'ARS OI à Saint-Denis. Devant les locaux, elles ont demandé à rencontrer la directrice de l'ARS OI, remplacée au conseil de surveillance par son adjoint, pour qu'elle signe le dit document et entérine l'engagement. Martine Ladoucette représente en effet la tutelle. 
 
syndicats du chu devant l'ARS OI
©Michelle Bertile (Réunion la 1ère)
Faute de réponse, les manifestants ont donc décidé d'entrer dans les locaux et de faire pacifiquement le tour des bureaux. Une rencontre leur a été promis, mais tarde à se faire. Les manifestants ont donc décidé de bloquer la circulation devant les locaux de l'ARS OI.
 
grève chu les syndicats bloquent la route devant l'ARS OI 270319
©Michelle Bertil (Réunion la 1ère)

Au bout d'une demie-heure, le barrage a été levé et les syndicats reçus par la directrice de l'ARS OI. Martine Ladoucette a confirmé l'engagement du conseil de surveillance et remettra demain, jeudi 28 mars, un document en ce sens aux organisations syndicales. En attendant, les syndicats restent vigilants et maintiennent le piquet de grève.
 
Publicité