réunion
info locale

Grève aux CHU : les barrages filtrants suspendus en attendant la réponse de l'Etat

santé
Grève au CHU 12 10 2016
©Réunion 1ère
La grève des personnels hospitaliers des CHU de La Réunion continue. A l'issue de la rencontre avec le préfet l'intersyndicale a suspendu les barrages filtrants jusqu'à vendredi. Les syndicalistes attendent la réponse du ministre de la santé concernant leurs revendications. La grève continue...
Les CHU de La Réunion sont en grève depuis vendredi dernier à l'appel de l'intersyndicale FO, CFTC et UNSA santé. Seule la CFDT n'a pas adhéré à ce mouvement. Après avoir rencontré les directions de l'ARS OI (Agence Régionale de Santé de l'océan Indien) et des CHU, les représentants syndicaux ont obtenu la stagiairisation (Ndlr : titularisation) de 176 précaires. Un bon point, mais une avancée insuffisante pour les représentants syndicaux qui pointent du doigt le manque de moyens financiers et humains dans l'ensemble des établissements (Saint-Denis, Saint-Pierre, Saint-Louis, Le Tampon, Saint-Joseph, Cilaos). Des carences qui entraînent d'importantes surcharges de travail pour le personnel. 

Les barrages sont suspendus mais, la grève continue

Ni les directions de l'ARS OI et du CHU, ni le préfet n'étant en mesure d'apporter des réponses aux revendications des grévistes, les représentants syndicaux (Ndlr : après avoir consulté leurs adhérents) ont accepté de suspendre les barrages filtrants jusqu'à vendredi. La grève illimitée reste d'actualité. Ce mouvement social n'impacte pas le fonctionnement des CHU, les personnels soignants grévistes étant réquisitionnés. Ils ne peuvent pas quitter leurs postes et défiler dans les rues, les vies des patients dépendent d'eux...
Cette obligation masque aux yeux de l'opinion publique l'ampleur du malaise au sein des services hospitaliers d'Etat à La Réunion comment dans toutes les régions de France. Reste à attendre localement, les réponses financières dont dispose le ministre de la santé pour les CHU de La Réunion...
©reunion

 

Publicité