réunion
info locale

Grève contre la réforme des retraites : encore des perturbations dans les écoles ce vendredi

social
Des enfants vont à l'école à la Réunion
(photo d'illustration) ©Imaz Press
Après l’importante mobilisation du jeudi 5 décembre certains enseignants prolongent la grève ce vendredi. Ils sont cependant bien moins nombreux qu'hier. Reste à savoir si le mouvement contre la réforme des retraites survivra au week-end. L'intersyndicale doit se prononcer dans l'après-midi.
Se dirige-t-on vers une grève dure ? Fortement suivi hier, vendredi 5 décembre, le mouvement de grève contre la réforme des retraites l’est encore un peu ce vendredi 6 décembre dans certaines écoles par exemple. Des enseignants de plusieurs syndicats étaient réunis en assemblée générale à la faculté du Tampon ce vendredi matin pour décider de la suite de la grève. 
 
greve retraites assemblée generale enseignants fac Tampon 061219
©Suzette Emma (Réunion la 1ère)
 

Vers une prolongation massive du mouvement ?

La grève pourrait-elle se poursuivre au-delà ? Faut-il s’attendre à de nouvelles perturbations en début de semaine prochaine ? La réponse est en tout cas très attendue. L’intersyndicale doit prendre sa décision ce vendredi 6 décembre dans l’après-midi.

La décision devrait dépendre de la tendance en métropole. Hier, la détermination semblait bien présente dans les cortèges, certains manifestants affirmant vouloir prolonger la grève " jusqu’à faire plier le gouvernement ". Une tendance qui semble donc à l’heure des prolongations en ce début de journée.
  

Des perturbations dans les écoles ce vendredi

Si elle a baissé en intensité, la mobilisation des enseignants se prolonge ce vendredi 6 décembre. 5,5% d’entre eux sont aujourd’hui grévistes, contre 51 % hier, jeudi 5 décembre. Parme ces grévistes, 8,7 % sont des enseignants dans les écoles, 4 % dans les collèges et 2,5 % dans les lycées.

Quelques actions ont également été organisées, ainsi un piquet de grève s’est tenu ce matin devant un lycéen de Saint-Louis, ainsi que 4 rassemblements organisés par la CGTR devant d’autres établissements de l’île.

Une mobilisation qui semble cependant moins forte qu’attendue. L’ensemble des écoles sont ainsi restées ouvertes ce vendredi, contrairement à ce que certaines communes avaient annoncé comme celle d’Etang-Salé. Des perturbations sont en revanche possibles dans certains établissements, c’est ce qu’annonçait hier soir la municipalité de Saint-Paul par exemple.
 
 
Publicité