Grève des personnels de l’Education nationale jeudi 23 septembre

éducation
Manifestation syndicat rectorat education nationale
©IPR
Une intersyndicale appelle les enseignants et les personnels de l'Education nationale à faire grève demain, jeudi 23 septembre. Deux rassemblements sont prévus à Saint-Denis et Saint-Pierre. Des perturbations sont à prévoir dans certaines écoles de l'île.

Dans le cadre d’un mouvement national, une intersyndicale appelle les personnels de l’Education nationale à faire grève demain, jeudi 23 septembre. Rendez-vous est donné à 10h devant le rectorat à Saint-Denis et à Saint-Pierre devant la mairie.

La CGTR Educ’Action, FO, la FSU, le SAIPER et Sud Solidaires éducation demandent un plan d’urgence pour l’éducation.

 

Des moyens…

Les organisations syndicales demandent des moyens pour l’Education nationale, pour les personnels.

" Il faut savoir qu’il y a aussi des précaires, que ce soit les contractuels enseignants mais aussi les AESH, assistants des élèves en situation de handicap, les assistants d’éducation. Tous ces contrats précaires n’ont pas forcément les mêmes conditions salariales que tous les autres fonctionnaires de La Réunion. "

Guillaume Aribaud de la FSU Réunion

 

Au-delà des moyens se posent des questions de fond, dont la politique éducative menée depuis de nombreuses années.

… et une politique éducative

" Il est temps de montrer à tous et à toutes que les personnels de l’Education nationale ne sont pas dupes des manœuvres du ministère de l’Education. Il est temps de nous mobiliser et de faire comprendre que la gestion choisie n’est pas à la hauteur des besoins du Service Public de qualité que nous défendons ", écrit dans un communiqué le SNES-FSU.

Et d’ajouter : " la crise sanitaire ne doit pas faire oublier que nos métiers sont en danger face aux réformes et aux mesures qui se mettent en place ".

Des perturbations dans les écoles à prévoir

Le rectorat a d’ores et déjà alerté les communes des intentions de grève déclarées des enseignants sur leur territoire. Ainsi, La Possession prévient les parents, via les réseaux sociaux, que plus de 25% des enseignants se sont déclarés grévistes dans 5 écoles. Les services de la ville fonctionneront normalement.

Dans le Sud, Petite-Ile indique que le fonctionnement des établissements scolaires pourrait connaître des difficultés, principalement les écoles maternelle et élémentaire Les Platanes, à Piton des Goyaves. Un service minimum d’accueil sera mis en place.

Idem à saint-Joseph, où un service d’accueil sera assuré, ainsi que la restauration scolaire.