réunion
info locale

Grève du 5 décembre : défilé à Saint-Denis contre la réforme des retraites

social
Des manifestants défilent contre la réforme des retraites à Saint-Denis.
Des manifestants défilent contre la réforme des retraites à Saint-Denis, le 24 septembre 2019 - Archives ©Willy Thevenin (Réunion la 1ère)
Dans le cadre de la mobilisation nationale du 5 décembre contre le projet de réforme des retraites, l’intersyndicale organise un grand défilé unitaire à Saint-Denis. A Saint-Pierre, une manifestation de soutien est organisée par le SNES-FSU. Des gilets Jaunes appellent à rallier le mouvement.
L’appel a été lancé de longue date et nombreux devraient être ceux à y répondre. C’est en tout cas le souhait de l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, SNES-FSU Réunion, UNSA, CFTC-FP et SAIPER mobilisée depuis plusieurs semaines à La Réunion.

Ce jeudi 5 décembre, elle espère ainsi voir la population descendre en masse dans les rues pour manifester son opposition au projet de réforme des retraites, comme dans l’hexagone.

Selon un sondage Ifop paru hier, dimanche 1er décembre, dans le JDD, 76% des Français sont favorables à la réforme du système des retraites. En revanche, seuls 36% font confiance au président de la République et au gouvernement pour opérer cette réforme.
 

Pour le retrait du projet de réforme


Pour les représentants des organisations syndicales, il ne faut pas rater le rendez-vous. Le sujet est suffisamment important et le moment unique. Ensemble, elles veulent ainsi mobiliser massivement pour que leur revendication principale soit entendue, à savoir le retrait du projet de réforme des retraites.

Du projet, on n’en connait que les grandes lignes, le texte n’étant pas encore véritablement écrit. L’idée directrice : la mise en place d’un nouveau système d’une retraite universelle à points, marquant la fin des régimes spéciaux. Rentreront par exemple en ligne de comptes des éléments comme le calcul de la valeur du point ou la prise en compte de la pénibilité.
 

Des consultations pour limiter la mobilisation


S’il ne peut retirer sa réforme, le gouvernement veut au moins limiter l’ampleur de la mobilisation du 5 décembre prochain. Ces derniers jours, différentes tentatives ont été faites en ce sens, en vain. Les syndicats ont bien été reçus, mais leur détermination est restée intacte.

De son côté, le gouvernement s’est pourtant dit prêt à retarder l’entrée en vigueur de la réforme à 2025. Une réforme qui concernait initialement toutes les personnes nées après 1963, et qui pourrait ne s’appliquer qu’à celles nées à partir de 1968, voire 1973.

Les négociations, quant aux détails du texte, devraient se poursuivre jusqu’au 10 décembre. Une fois les conclusions de Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire aux retraites, rendues, ce sera au tour du Premier ministre de présenter ses arbitrages, avant Noël semble-t-il. La réforme sera débattue au Parlement dès le début 2020 pour une adoption en été, d’après le calendrier souhaité par le gouvernement.
 

Défilé unitaire à Saint-Denis 


A La Réunion, un grand défilé est organisé à Saint-Denis le jeudi 5 décembre à l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, Solidaires, SNES-FSU Réunion, UNSA, CFTC-FP et SAIPER. Le rendez-vous est fixé au Petit Marché, à 9h, pour défiler jusqu’à la préfecture.

Une autre manifestation, de soutien au défilé cette fois et organisée par le SNES-FSU uniquement, aura lieu à Saint-Pierre. Il s'agit pour le syndicat de répondre à la demande de ses adhérents ne pouvant se déplacer jusqu'au chef-lieu.
 

Les Gilets Jaunes relaient l’appel


Après concertation avec les organisations syndicales la semaine précédente, des Gilets Jaunes annoncent ce lundi 2 décembre leur participation à la mobilisation de jeudi prochain. Ils invitent ainsi ceux qui s’étaient déplacés l’an dernier à rejoindre les défilés de Saint-Denis et de Saint-Pierre.

Dans l’esprit des mobilisations passées, les Gilets Jaunes prévoient également 4 opérations escargot, dont 3 vers Saint-Denis et une vers Saint-Pierre. Des rendez-vous sont ainsi fixés dès 7h au niveau du Pôle Emploi de Saint-André, de la gare routière de Saint-Paul, du centre commercial du Port. Le dernier, pour un convoi en direction de Saint-Pierre, est fixé devant le fast-food de la ville.
 

Les avocats du Sud mobilisés


Les avocats aussi ont décidé de répondre à l’appel national. Ceux du Barreau de Saint-Pierre ont voté à l’unanimité, après s’être réunis en assemblée générale, la grève des audiences le 5 décembre prochain. Seuls les contentieux mettant en jeu la liberté, comme les gardes à vue, les comparutions immédiates ou les hospitalisations d’office, seront honorés.

Les avocats veulent ainsi montrer leur rejet du projet de réforme, qui selon eux aura pour conséquences la disparition des cabinets, et donc l’accès à la justice pour les citoyens.
 
Publicité