Grève générale : rassemblement de l'intersyndicale devant la préfecture

social
Manifestation du 17 septembre - 2
Manifestation du 17 septembre ©Géraldine Blandin
Les syndicats font leur rentrée sociale. CGTR-FSU-Solidaires-Saiper rejoignent l'appel national à la grève pour défendre les emplois, les salaires et les retraites. Pas de traditionnel défilé cette année en raison de la crise sanitaire mais un rassemblement masqué s'est tenu devant la préfecture.

 
Seule une cinquantaine de militants rassemblée devant la préfecture pour cette grande journée d'action sociale contre la politique du gouvernement. L'intersyndicale CGTR-FSU-Solidaires-Saiper relaie ainsi l'appel national à la grève pour défendre les emplois, les salaires, et les retraites.

Ils dénoncent ainsi les inégalités sociales à La Réunion. Un rassemblement qui se veut avant tout "militant". Pas de traditionnel défilé cette année, en raison de la crise Covid. Une délégation a été reçue par la directrice de cabinet du préfet qui leur a assurée que leurs doléances seront transmises à Paris. Pour les syndicats, cette journée est un "avertissement à la politique du gouvernement ". 
 

Emplois, salaires, retraites au coeur des revendications


Concrètement, les syndicats réclament davantage d'emplois statutaires et des CDI. Concernant les retraites, tous militent pour une pension de retraite au moins égale au SMIC. Parmi les exigences, l'instauration d'une indemnité compensatrice "vie chère" pour tous les retraités et l'abandon de la réforme des retraites. 

Pour les salaires et donc plus largement pour le pouvoir d'achat, ils proposent une revalorisation du SMIC à 1 800 euros, la revalorisation des minima sociaux et plus de transparence sur le mécanisme de formation des prix. 
 
Re (voir) le reportage de Réunion la 1ère : 
©reunion

 

Des perturbations à prévoir dans les écoles


Un mouvement de grèves qui n'est pas sans conséquence dans certaines écoles de l'île. 
Au Port, le service minimum d’accueil, les services de restauration, de surveillance de la pause méridienne et de garderie de fin de journée pourraient ne pas être assurés dans les écoles. La mairie invite les parents à s’informer auprès de la direction de l’école de leurs enfants et à prendre leurs dispositions. La crèche Isnelle Amelin et le jardin d’enfants municipal ne pourront pas accueillir les enfants.

A Saint-Leu, un taux important d’intention de grève des enseignants est déclaré dans les écoles suivantes : école élémentaire de l’Étang, école Primaire Mario Hoarau, école élémentaire de Piton A, école élémentaire de Stella, école maternelle Elie. Un service minimum d’accueil sera néanmoins mis en place par la Mairie dans ces écoles. Et la restauration et le transport scolaires seront assurés pour la journée du jeudi 17 septembre.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live