Hausse des prix des carburants : le gouvernement accorde 15 centimes de remise par litre à la pompe

consommation
Nouvelle hausse des prix des carburants à La Réunion.
Les prix des carburants à La Réunion. ©Daniel Fontaine
Face à l’envolée du cours du pétrole, le gouvernement accordera aux automobilistes une remise à la pompe dès le 1er avril. L’objectif est de faire baisser la dépense pour les particuliers et les professionnels. Un coup de pouce annoncé à un mois de l’élection présidentielle.

A partir du 1er avril, une remise de 15 centimes par litre de carburant sera appliquée. La mesure a été annoncée vendredi dernier par le Premier ministre pour faire face à la hausse des prix des carburants. La remise doit s’appliquer pour 4 mois, soit jusqu’à fin juillet.  

Depuis 2 mois, le cours du pétrole s’envole, et la guerre en Ukraine n’est pas sans conséquence.     

Une remise à la pompe plutôt qu’une réévaluation des taxes

Particuliers et professionnels seront concernés par cette mesure. La remise est accordée par les distributeurs qui seront ensuite remboursés par l’Etat. Le coût est estimé à 2 milliards d’euros par le gouvernement.  

L’Etat ne touche pas aux taxes qu’il perçoit sur le carburant, qui représentent 60% du prix à la pompe. Pour modifier les taxes, il faudrait faire voter une loi, ce qui prend du temps. La remise de 15 centimes par litre est donc plus rapide à mettre en œuvre.

La Réunion concernée par la mesure

A La Réunion, les prix des carburants sont fixés chaque mois par arrêté préfectoral. Les approvisionnements ne proviennent pas de a même zone géographique qu’en métropole, mais cela n’empêche pas de mettre en place de le même dispositif de soutien.  

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :

Le Premier ministre a également demandé aux distributeurs, comme aux pétroliers, un geste complémentaire, par exemple un effort de 5 centimes de plus. A La Réunion, les gérants touchent 12 centimes par litre vendu.