Hommage à Samuel Paty : une minute de silence dans les établissements scolaires de La Réunion

hommage
Minute de silence au collège Saint-Michel - 2
Minute de silence au collège Saint-Michel ©Géraldine Blandin
Premier département à faire sa rentrée scolaire ce lundi 26 octobre, La Réunion rend hommage à Samuel Paty, l’enseignant assassiné le 16 octobre dernier dans les Yvelines. Une minute de silence est observée dans tous les établissements scolaires de l’île.
Ce lundi 26 octobre est un jour de rentrée scolaire à La Réunion. Au collège Saint-Michel, à Saint-Denis, l’habituel brouhaha des élèves s’est arrêté pour rendre hommage à Samuel Paty, ce matin, à 7h30. 
 

Un choc pour les élèves

"C’est important de lui rendre hommage, car c’est horrible qu’un prof se fasse décapiter", a réagi Rehan, l’un des jeunes collégiens après la minute de silence. "Un prof ne peut pas se faire décapiter pour avoir parlé de quelque chose en classe", poursuit Sébastien, 12 ans. "Ça aurait pu être n’importe qui, n’importe quel professeur ici", ajoute Maxime lui aussi choqué par ce drame.  

Le professeur d’histoire-géographie a été sauvagement assassiné dans un attentat dans les Yvelines, le 16 octobre dernier. Lors d’un cours sur la liberté d’expression, Samuel Paty avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Son assaillant, Abdoullakh Anzorov, avait été tué par les forces de l'ordre peu après l'attaque.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
Une minute de silence en hommage à Samuel Paty à La Réunion
 

Des ateliers pédagogiques

Ce lundi, une minute de silence est observée dans tous les établissements scolaires de La Réunion. Au collège Saint-Michel à Saint-Denis, les 1 400 élèves ont rendu hommage à Samuel Paty. Un temps de recueillement a eu lieu dans les classes. Le chef d’établissement a pris la parole et de retour en classe, certains professeurs ont abordé la liberté d’expression avec leurs élèves.

"J’ai demandé à tous les enseignants d’histoire-géo de commencer leur première heure de cours sur la liberté d’expression, explique Olivier Becker, chef d'établissement du collège Saint-Michel, à Saint-Denis. Il est nécessaire qu’ils puissent répondre aux questions des élèves qui n’ont peut-être pas pu tous échanger avec leur famille".
 
Cours d’histoire pour parler de Samuel Paty -1
Cours d’histoire pour parler de Samuel Paty ©Géraldine Blandin

Dans un communiqué, vendredi dernier, le rectorat de La Réunion avait annoncé qu’une minute de silence serait observée dans tous les établissements scolaires de l’île en hommage au professeur assassiné. Plusieurs syndicats avaient réclamé ce temps de recueillement à la mémoire de Samuel Paty.
Chaque école, collège et lycée est libre d’organiser cette minute de silence au créneau horaire qui le souhaite dans la journée. 
 

"Nous sommes plus forts que ces attaques"

Au lycée Roland Garros, au Tampon, la minute de silence a été observée à 12h30 en présence de la rectrice. "J'ai eu l'honneur, la tristesse, mais aussi le plaisir de voir à quel point la communauté éducative était mobilisée pour cet hommage", explique Chantal Manès-Bonisseau sur Réunion La 1ère. "Nous sommes plus forts que ces attaques, nos jeunes sont notre avenir et il est important de les éduquer". 

Regardez la réaction de la rectrice sur Réunion La 1ère :
Chantal Manès-Bonisseau : rectrice de La Réunion, hommage à Samuel Paty
 

Une journée nationale le 2 novembre

Le lundi 2 novembre prochain, jour de rentrée des classes dans les académies de l’hexagone, l’académie de La Réunion rendra un nouvel hommage à Samuel Paty en participant à la journée nationale organisée par le ministère de l’Education.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live