Il y a 90 ans, la première liaison aérienne Paris-Réunion

économie
traversée Paris-Réunion
©Daniel Fontaine
le 17 octobre 1929, 3 hommes décident à bord d'un avion de bois et de toile de rallier Paris à la Réunion. La traversée est incertaine, l'aventure des plus périlleuses. Marcel Goulette, René Marchesseau et Michel Bourgeois réussiront à se poser à Sainte-Marie, un mois plus tard    
L'aéroport Roland Garros souffle ce mardi 90 bougies. Il y a 90 ans, 3 aventuriers décidaient de quitter le continent européen à bord d'un petit avion pour rejoindre l'océan Indien, plus particulièrement l'île de la Réunion. Le capitaine Marcel Goulette, l'Adjudant-chef René Marchesseau et le sergent-chef Michel Bourgeois finissent par se poser un mois plus tard et après 12 000 kilomètres de traversée, sur une piste improvisée à Sainte-Marie. 
 
La première traversée Paris-Réunion
©Daniel Fontaine
Le petit aéronef fait de bois et de toile : un Farman AJJB, avait quitté le Bourget le 19 octobre 1929. Le petit fils du constructeur, Pierre Farman, a d'ailleurs fait le déplacement pour commémorer l'anniversaire de cette première liaison aérienne entre la Métropole. L'histoire de cette péripétie incroyable pour l'époque, est aujourd'hui racontée par la société Aéroportuaire à travers plusieurs panneaux d'illustrations, et bientôt un livre.  

" La société Aéroportuaire souhaite préserver la mémoire des lieux. Elle entreprend aujourd'hui de reconstituer les étapes de son histoire et d'honorer ses batisseurs successifs. Ces recherches aboutiront en 2020 à la publication d'un ouvrage richement illustré et à une exposition qui seront également tournés vers l'avenir, alors que sera lancée la construction de la nouvelle aérogare
Ouest ".
  

Les Outre-mer en continu
Accéder au live