Iles Éparses : les sénateurs français rejettent l'idée d'une restitution à Madagascar

politique iles eparses
Grande Glorieuse
©Capture d'écran Wikipédia (Gémini)
Décidément, le dossier des îles Éparses n'a pas fini de diviser la France et Madagascar. La commission d'enquête sénatoriale française s'oppose à la restitution de ces îlots. Les sénateurs estiment que la protection de ce patrimoine est un enjeu qui dépasse les deux pays.
C'est un dossier sensible et délicat. Les îles Éparses opposent la France et Madagascar depuis des décennies. Dès la proclamation de l'indépendance de la Grande île, ces bouts de terre ont été revendiqués par l'Etat malgache. Les années se sont écoulées, les Nations unies se sont prononcées pour la restitution, une décision sans le moindre effet. Un dossier presque oublié jusqu'à l'élection à la présidence de la République d'Andry Rajoelina. Le nouvel homme fort de l'île rouge a immédiatement fixé ce retour des îles Éparses dans le giron de Madagascar, comme priorité nationale. 

Des discussions ont été entamées sur le sujet avec Emmanuel Macron et un accord était en passe d'être trouvé avant le déplacement du président français dans l'océan Indien. Fin octobre 2019, il se rend sur la Grande-Glorieuse où il annonce la création d'une réserve afin de protéger la biodiversité.
 

La majorité favorable à la création de réserves 


Depuis, il y a eu en France les élections municipales où les problèmes environnementaux sont devenus primordiaux. En juillet 2020, la commission sénatoriale française qui se penchait sur ce dossier a pris en compte, prioritairement cet enjeu. Historiquement, les îles Éparses sont éloignées de l'hexagone, cependant la richesse de leur biodiversité dépasse les frontières.

Dans le rapport, les sénateurs notent : "Les enjeux liés à ces petits territoires sont, en effet, multiples et ont trait au maritime, à la place stratégique de la France, à l’écologie ou à la science" écrit Midi-Madagascar. Cette décision a reçu un avis favorable de 113 votants. 79 demandent la création d'une réserve. 14 bulletins sont pour la restitution des îles Éparses à Madagascar. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live