réunion
info locale

Iles Éparses : les représentants malgaches au comité de gestion nommés

océan indien
Premier ministre Christian Ntsay
©Capture d'écran Madagascar-Tribune
Madagascar ne renonce pas à la commission mixte sur la gestion des îles Éparses. Cinq hauts responsables, dont le Premier ministre, ont été désignés. Des discussions sur ce sujet sensible, avec la France, doivent aboutir à un accord consensuel d’ici le 26 juin 2020.
Décidément, les îles Éparses auront rarement autant occupé le devant de la scène politique dans l’Océan Indien. Le 23 octobre 2019, Emmanuel Macron, président de la République française, en visite à Mayotte et à La Réunion, s’arrête aux Glorieuses. Un territoire français qui est devenu un sanctuaire de la biodiversité.

À cette occasion, le chef de l’Etat crée une polémique, en rappelant que cet îlot lointain est un " bout de France ". Cette phrase a semé le trouble à Madagascar. Le pays revendique la possession d’Europa, Bassas-da-India et Juan-de-Nova, ainsi que le banc du Geyser depuis 1972. 
 

Les représentants malgaches ont été désignés, jeudi


Lundi 18 novembre 2019 se tient la première réunion de la commission mixte sur les îles Eparses. Elle se déroulera au Palais d’Andafiavaratra à Madagascar.

La délégation, chargée de défendre les intérêts malgaches, a été nommée ce jeudi. Elle est composée : du Premier ministre, Christian Ntsay, du professeur Raymond Ranjeva, juriste et ancien vice-président de la Cour internationale de justice, du Vice-Amiral Louis Antoine de Padoue Ranaivoseheno, secrétaire général du ministère de la Défense, du capitaine de vaisseau Jean Edmond Randrianantenaina, directeur général de l’APMF (Agence Portuaire Maritime et Fluviale), et du Dr Djacoba Liva Tehindrazanarivelo, expert en droit international et enseignant dans des facultés de droit en Suisse.
 

La commission mixte rendra ses conclusions avant le 26 juin 2020


Cette commission est née suite à l’entrevue entre Andry Rajoelina, président de la République de Madagascar et Emmanuel Macron, le président français au palais de l'Élysée. À la suite de cette discussion, concernant les îles Éparses, le chef de l’Etat français avait promis de trouver une solution commune. 

Cette commission mixte est donc en charge de ce dossier. Elle va œuvrer pendant 7 mois sur la mise en place d’une co-gestion ou de la restitution des îles Éparses. Un accord doit être finalisé le 26 juin 2020, date du 60ème anniversaire de l’indépendance la Grande île écrit Madagascar-Tribune.
 
Publicité