Importante sismicité et fort afflux de magma, le Piton de la Fournaise monte en pression

catastrophes naturelles
Le Piton de la Fournaise.
Le Piton de la Fournaise. ©Imaz Press

Se dirige-t-on vers la première éruption de l’année ? Le Piton de la Fournaise monte en pression. L’activité sismique devient très importante et une grande quantité de magma arrive dans le réservoir. Les scientifiques suivent la situation avec une très grande attention.

Le Piton de la Fournaise monte en pression, mais la première éruption de l’année 2021 se fait attendre. La partie haute de l’enclos a été interdite d’accès au public par la préfecture, au regard de la forte activité sismique enregistrée ces derniers jours. Elle génère en effet des effondrements aux abords du cratère Dolomieu.

L’activité sismique augmente encore

La pressurisation du réservoir se poursuit ce samedi 27 mars, selon Aline Peltier, la directrice de l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise. Depuis 3 jours, l’activité sismique est " beaucoup plus importante " que celle observée depuis le 13 mars dernier.

Une activité sismique également " beaucoup plus importante " que ce qui a pu être observée avant les éruptions des années précédentes, fait remarquer l’experte du volcan réunionnais. Plus de 80 séismes sont enregistrés par jour, 95 pour la journée d’hier, vendredi 26 mars.

Le réservoir se rempli de magma

Selon Aline Peltier, ce nombre est " extrêmement important ", les scientifiques de l’Observatoire suivent donc la situation avec une très grande attention. D’autant qu’une grande quantité de magma arrive dans le réservoir, les séismes et l’inflation du sommet de l’édifice traduisant justement l’arrivée du magma.

La scientifique explique que plus cette phase va durer longtemps, plus il y aura du magma. Reste à savoir si le magma va sortir ? S’il sort, est-ce cela se fera en une ou plusieurs éruptions ?

Ce n’est qu’au dernier moment, lorsque le magma va se propager vers la surface que les scientifiques pourront le savoir. Ils pourront également déterminer plus précisément le point de sortie du magma en surface.