Impôts sur le revenu 2020 : une campagne de déclaration perturbée et contestée

coronavirus
déclaration des impôts en ligne
©capture écran impots.gouv
La campagne de déclaration des revenus a débuté lundi. Une campagne particulière compte tenu de la crise sanitaire. Impossible de se rendre dans son centre d'impôt mais l'accueil sera téléphonique. Et pour beaucoup, la déclaration sera automatique. Une campagne remise en cause par les syndicats. 
D'abord, repousée d'une semaine dans un premier temps, la campagne de déclaration des revenus 2020 a finalement bien lieu. Elle a ainsi débuté, ce lundi 20 avril.


Un accueil téléphonique


Chaque année à La Réunion, pas moins de 100 000 personnes se déplacent dans les centres d'impôts pour détailler au fisc leurs revenus de l'année précédente. Or, au vu du contexte sanitaire, les bureaux sont fermés au public, au moins jusqu'au 11 mai  Mais un accueil téléphonique est mis en place. Deux numéros sont mis à votre disposition :

- un numéro national : 08 09 401 401 de 10h30 à 21h (heures locales) 
- un numéro local : 02 62 40 12 10  de 7h30 à 12h et de 13h30 à 15h (heures locales) 

La direction régionale des Finances Publiques a décidé d'ajouter à sa plateforme, 2 autres numéros de téléphone locaux :

- le 02 62 20 96 60 et le 02 62 20 96 61 qui répondront de 7h30 à 12h et de 13h30 à 15h (heures locales) 

Des rendez-vous personnalisés sont également possibles, la demande se fait en ligne sur le site impots.gouv.fr Et si vous avez la moindre question sur votre déclaration, retrouvez des vidéos explicatives sur les réseaux sociaux de la Direction générale des Finances publiques.
  

Déclaration en ligne 


Le Direction des finances publiques compte sur le développement surtout de la déclaration sur internet. Sur les 500 000 foyers réunionnais 310 000 ont déjà franchi le cap. Et trouveront sur le site des impôts leurs déclarations pré-remplies qu'il faudra vérifier, compléter et valider avant le 11 juin.

Hier, l'INSEE révélait qu'il y a 3 ans, un quart des Réunionnais n'avait jamais utilisé internet. La dématérialisation ne peut donc pas être généralisé. Même si 84% des Réunionnais ne sont pas imposables, tout le monde doit remplir sa déclaration de revenus. 
 

Déclaration papier


Pour les personnes qui n'ont pas déclaré leurs revenus sur internet l'année dernière, la déclaration pré-remplie, version papier doit arriver dans les boîtes aux lettres à partir de demain et jusqu'à la mi-mai. Et vous aurez jusqu'au 12 juin pour la renvoyer
 

Nouveauté : la déclaration automatique 


Cette année, une nouvelle étape voit le jour pour simplifier la vie des usagers : la déclaration automatique. Certains n'auront plus à déposer leur déclaration dès lors que l'administration fiscale dispose de toutes les informations nécessaires à la taxation des revenus. S'ils n'ont pas de corrections à apporter à la déclaration pré-remplie, ils n'auront pas à souscrire de déclaration.

La procédure sera automatique. L'administration fiscale leur adressera un mail. Et pour les déclarants papier, ils recevront une nouvelle déclaration sous un format adapté et par courrier. 12 millions de personnes sont concernées en France. A la Réunion, ce sont près de 375 000 foyers fiscaux (374 707) qui pourraient être concernés par ce dispositif.

Qui est éligible ?

Les usagers qui :
 
  • ont été taxés en 2019 uniquement sur des catégories de revenus 2018 pré-remplissables (soit pratiquement tous les revenus) ;
     
  • n’ont pas signalé en 2019 une modification de leur foyer fiscal (changement d’adresse, changement de situation de famille) ;
     
  • n’ont pas signalé en 2019 une modification de la typologie de leurs revenus (création d’acompte de prélèvement à la source).
Le reportage de Réunion La 1ère :
 

Un lancement de campagne contesté 


Les syndicats " Solidaires " et CGTR protestent contre ce calendrier et demandent le report de cette campagne qui met en danger les agents appelés en trop grand nombre, à travailler sur le site ou qui n'est pas équipé pour travailler en télétravail.

Par communiqué, Magalie Billard de " Solidaires Finances Publiques " précise que " cette mission n’est pas vitale dans la période".

Stéphanie Cadet, secrétaire départementale de la CGTR Finances Publiques exige que " la campagne [...] soit reportée à minima après le dé-confinement, dans des conditions de sécurité optimales. Les mesures de protection des agents et de la population au moment du dé-confinement sont encore très loin d’être définies et rassurantes" .
" Nous respectons les règles " voila ce qu'a répondu ce matin, la direction régionale.

La réaction de Stéphanie Cadet, secrétaire départementale de la CGTR Finances Publiques dans le JT de 19h :