Infirmier, kiné, ambulancier : la vaccination contre le Covid-19 s’élargit aux professions libérales

coronavirus
La campagne de vaccination est lancée à La Réunion.
La campagne de vaccination ©Imaz Press

La campagne de vaccination contre le Covid-19 se poursuit à La Réunion. Ce jeudi 21 janvier, elle s’élargit aux professions libérales : infirmier, kiné, ou encore ambulancier. 

A partir de ce jeudi 21 janvier, la vaccination contre le Covid-19 s'élargit encore un peu plus à La Réunion. Elle s'ouvre aux professions médicales libérales : infirmier, kiné, ou encore ambulancier. 

Les professionnels de santé

Au CHU Sud, ce matin, 70 personnes reçoivent une dose de vaccin. "Les médecins, infirmiers, kinés, et leurs secrétaires, mais aussi les médecins et infirmiers scolaires peuvent se faire vacciner en ayant pris rendez-vous en ligne, explique le Docteur Nathalie Le Moullec, vice-présidente du comité médical du CHU Sud. La seconde injection se fera à 28 jours". A partir de ce 21 janvier, la vaccination se fait aussi pour les personnels à domicile.

Regardez son interview sur Réunion La 1ère :

 

Du côté du CHU Nord, près de 80 professionnels de santé se font vacciner aujourd’hui. Seule condition : avoir plus de 50 ans ou être une personne à risque. Cette vaccination intervient alors que quatre cas du variant sud-africain sont recensés à La Réunion. Ces derniers jours, plusieurs nouvelles études semblent confirmer que le variant sud-africain risque d’échapper au moins partiellement à la protection espérée des vaccins.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Au CHU Nord, 80 professionnels de santé se font vacciner

 

Le calendrier de la vaccination

La campagne de vaccination a débuté la semaine dernière à La Réunion, avec les personnes âgées de plus 75 ans vivant dans les Ehpad, mais aussi le personnel soignant. Le 13 janvier, 4 700 doses de vaccin contre le Covid ont été reçues à La Réunion. D’ici le 22 février, 27 175 nouvelles doses doivent être livrées. Elles devront permettre de vacciner 18 000 personnes sur six semaines. Elles recevront toutes la première dose, la seconde sera possible pour une partie d’entre elles.

Jusqu’au 27 janvier, les professionnels de santé seront vaccinés dans les quatre centres adossés aux CHU Nord et Sud, au CHOR et au GHER, libéraux compris. 

A partir du 28 janvier, les personnes âgées de plus de 75 ans vivant à domicile et les personnes très vulnérables pourront être vaccinées. La vaccination se poursuivra en février et en mars. La prise de rendez-vous préalable sera obligatoire pour les volontaires qui souhaitent se faire vacciner. Elle pourra se faire en ligne ou par téléphone.

 

Appel à candidature pour les opérations de vaccination

Pour permettre une vaccination la plus rapide et efficace possible, l’Agence Régionale de Santé a lancé un appel à candidature. Médecins, infirmiers diplômés d’état et secrétaires administratifs intéressés par des vacations en demi-journée sont invités à se faire connaître sur la plateforme "Renforts-Covid974". L'objectif est de renforcer les effectifs pour vacciner résidents d’Ehpad, professionnels de santé et professionnels des associations de soins à domicile. Ils permettront aussi de faire tourner les huit centres de vaccination qui ouvriront prochainement 6 jours sur 7.

Sept à huit centres de vaccination 

Leur localisation reste à définir en fonction de la répartition de la population concernée. Les autorités se fixent pour objectif : deux centres à Saint-Denis, dont celui du CHU ; un centre à Saint-Pierre, celui du CHU ; un centre au Tampon ; un centre à Saint-Benoît, à savoir celui du GHER reconverti à Saint-Benoit ; un centre à Saint-Paul possiblement ex centre-covid ; un à Saint-André.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live