Insécurité routière : comment renforcer la lutte contre l'alcool au volant à La Réunion ?

accidents
Comment accentuer la lutte contre l'alcool au volant à La Réunion ?
Comment accentuer la lutte contre l'alcool au volant à La Réunion ? ©Imaz Press
En ce début des vacances à La Réunion, les autorités veulent renforcer la lutte contre l'insécurité routière et notamment l'alcool au volant. Ce lundi, le tribunal judiciaire de Saint-Denis a sensibilisé des conducteurs en infraction. Reportage.
Ce lundi 9 mars, le tribunal judiciaire de Saint-Denis a sensibilisé des conducteurs en infraction. L'audience est l'occasion pour le procureur de Saint-Denis, Eric Tuffery, et pour la sous-préfète de Saint-Benoît, Véronique Beuve, de faire le point sur la situation. Cinq personnes ont perdu la vie sur les routes de La Réunion depuis le 1er janvier 2020.
 

1 800 conducteurs alcoolisés par jour sur la route du Littoral

Pour marquer les esprits, les autorités judiciaires annoncent ce lundi un chiffre édifiant : sur les 60 000 véhicules qui empruntent chaque jour la route du Littoral, 1 800 conducteurs sont alcoolisés. ​​​​La préfecture de La Réunion rappelle que "l'alcool au volant est l'une des premières causes de mortalité routière et demeure en cause dans près d'un tiers des accidents mortels".

En ce début des vacances scolaires, la préfecture, le Procureur de la République et les forces de l'ordre veulent accentuer la lutte contre l'insécurité routière et particulièrement l'alcool au volant. Ce week-end encore, policiers et gendarmes étaient mobilisés pour des opérations de sécurisation et de sécurité routière.
 

Sensibiliser au tribunal

Ce lundi matin, au tribunal correctionnel de Saint-Denis, les conducteurs convoqués devant la justice pour des délits ont été sensibilisés sur leurs infractions. Ces audiences se tiennent une à deux fois par semaine. Avant la comparution des contrevenants, le parquet et la préfecture organisent la sensibilisation et diffusent un film pédagogique sur les effets de l'alcool au volant. "C'est un moyen de lutter pour que la récidive n'arrive pas", affirme Véronique Beuve, la sous-barbe de Saint-Benoît en charge de la sécurité routière.

"85 % des conducteurs en état d'alcoolémie, impliqués dans des accidents mortels, sont des buveurs occasionnels", rappelle la préfecture de La Réunion. Nombreux sont ceux qui rentrent d'une fête familiale comme un mariage, un baptême, ou encore une communion.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
©reunion
Les Outre-mer en continu
Accéder au live