publicité

Interview de Mgr Gilbert Aubry, évêque de La Réunion : les 3 moments à retenir

48 heures après le discours d’Emmanuel Macron devant la Conférence des évêques de France, Mgr Gilbert Aubry était l’invité de la matinale. Voici les 3 points à retenir. 

  • Philippe Dornier
  • Publié le
L’Eglise « a son mot à dire » dans le débat de société

Le chef de l’état « fait évoluer la pensée qui ramène la dimension religieuse à un acte privé », se réjouit l’évêque de La Réunion. « Le choix d’une foi est un acte privé, mais du moment où je crois, je fais partie d’un groupe inscrit dans la société, qui a son mot à dire. »

« Un couple, c’est un homme et une femme »

Interrogé sur la future loi bioéthique, Mgr Aubry demande à « faire attention à la manipulation génétique. » Pour la PMA (procréation médicalement assistée), il estime qu’ « un couple, c’est un homme et une femme. Pour les lesbiennes, l’adoption est possible. Mais (…) l’enfant va poser des questions : “ c’est quoi un papa ? Qui est mon père ? Où il se trouve ? ” A l’évêché, on voit combien de jeunes arrivent en recherche de paternité. »

Et la retraite ? « Tant que le cheval est capable de courir… »

Il y a un an, atteint par la limite d’âge pour exercer (75 ans), l’évêque de La Réunion a « écrit au Pape, la “renonciation”. Le nonce (NB : son interlocuteur avec le Vatican) m’a dit en souriant : “ il vous répondra pas ! ” Ce qui veut dire que tant que le cheval est capable de courir, il va courir. » Alors, toujours en forme ? « Il semble que oui », rigole Gilbert Aubry.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play