Jacques Picard, premier gardien du gîte du volcan, est décédé

catastrophes naturelles
Jacques Picard
©Cité du Volcan
Le premier gardien du gîte du Piton de la Fournaise, Jacques Picard, est décédé ce mercredi 8 juillet. Il était âgé de 80 ans et avait dernièrement donné son nom à l’un des cônes volcaniques du Piton.
 
A 80 ans, Jacques Picard, le premier gardien du Piton de la Fournaise, est décédé, ce mercredi 8 juillet. Jacques Picard fait partie de ces pionniers du volcan qui ont contribué à faire connaître ce site très difficile d'accès jusqu'à la construction de la route du volcan en 1968.

Regardez les précisions de Réunion La 1ère :
©reunion
 

Gardien du gîte du volcan

Responsable du gîte du volcan de 1962 à 2000, cette figure emblématique de la Plaine des Cafres a accueilli, guidé et informé, durant près de 40 ans, des milliers de Réunionnais et de touristes. Toute sa vie, il aura partagé son savoir avec des particuliers, préfets ou personnalités en tout genre, telles que les célèbres volcanologues Haroun Tazieff, Maurice et Katia Krafft. 

Aujourd'hui, c'est son frère Yves Picard qui garde désormais le gîte du volcan. 
  

Le cône "Jacques Picard"

En mars dernier, La Cité du Volcan, l’Observatoire Volcanologique du Piton de la Fournaise et le Parc National de La Réunion avait décidé de retenir son nom pour la nomination d’un cône volcanique né de l’éruption du 10 au 16 février 2020. En effet, cette éruption avait commencé la veille de son anniversaire (80 ans, le 11 février 2020). Le cône « Jacques Picard » avait donc vu le jour.
 
Piton Jacques Picard
©Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise
Les Outre-mer en continu
Accéder au live