publicité

JIOI Maurice 2019

rss

JIOI 2019 : La Réunion termine 3ème, avec de belles victoires [BILAN]

L’île Maurice, pays hôte, remporte ces 10ème Jeux des Iles de l’Océan Indien. Grâce au soutien d’un public galvanisé, les athlètes ont rapporté bien plus de médailles que n’importe quelles autres îles. La Réunion termine, elle, à la 3ème place, derrière Madagascar.

La délégation de La Réunion défile pour la cérémonie de clôture des Jeux des Iles. © Laurent Figon
© Laurent Figon La délégation de La Réunion défile pour la cérémonie de clôture des Jeux des Iles.
  • Par Lise Hourdel
  • Publié le , mis à jour le
Victorieuse à domicile en 2015, La Réunion n’a cette fois pas remporté ces 10ème Jeux des Iles de l’Océan Indien. C’est en effet, le pays hôte, l’île Maurice, qui arrive en tête pour la toute première fois avec une très large avance grâce à ses 92 médailles d’or sur un total de 224 médailles. Un record.
 
© Lise Hourdel (Réunion la 1ère)
© Lise Hourdel (Réunion la 1ère)
La Réunion termine, elle, en troisième position avec 48 médailles d’or sur 180, derrière Madagascar qui obtient une seule médaille d’or de plus que La Réunion, soit 49 sur les 127 médailles rapportées par la délégation Malgache. Si La Réunion fait une plus belle moisson de médailles que Madagascar, c’est en revanche celles en or qui compte pour le classement général.

En 2015, La Réunion avait rapporté 84 médailles d’or, le bilan est donc plus mitigé cette année. Des jeux en demi-teinte, avec cette 3ème place qui pour certains membres de la délégation réunionnaise peut-être associée à l’absence de certains athlètes kréopolitains, engagés sur d’autres compétitions, et notamment en athlétisme avec Fabrisio Saïdy, qualifié pour les championnats du monde à Doha.
 

Football, une victoire historique

Comme les autres sports collectifs, le football n’est pas la discipline qui rapporte le plus de médailles. Pourtant la seule qu’il était possible de gagner l’a été, et elle a une saveur particulière pour le clan réunionnais. Victorieux des Mauriciens pour la première fois dans leur île, les Réunionnais ont réalisé là une victoire historique.

Une victoire difficile, au terme d’un match très disputé, qui aura compris prolongation et tirs au but. A égalité, 1 à 1 à la fin du temps réglementaire, les équipes n’auront pas réussie à se départager durant les prolongations, si bien qu’il faudra donc en arriver aux tirs au but pour déterminer le vainqueur.

Une épreuve pour tous, tant la tension était à son comble. On retiendra de cette séance de tirs au but, la performance exceptionnelle du gardien réunionnais, Mathieu Pélops qui réalise 5 arrêts, et le but inscrit par Bertrand Bador. C’est tout une équipe qui est alors sacrée championne, et qui offre ainsi à La Réunion une médaille d’or historique à La Réunion face à Maurice.
 
© Géraldine Blandin
© Géraldine Blandin
 

Natation : beau palmarès en natation

La Réunion a montré une fois encore qu’elle restait la championne de cette discipline. Les nageurs péi se sont illustrés dans toutes les catégories rapportant 51 médailles, dont 19 en or. Un palmarès que les autres nations de la natation n’ont pu égaler. Maurice se place ainsi à la deuxième position de la discipline grâce à ses 12 médailles en or, 4 décrochées par Bradley Vincent et 2 par Alicia Kok Shun en individuel, sur 41. Les Seychelles arrivent à la troisième place avec 11 médailles d’or sur 31 médailles.

On notera la performance, attendue mais non moins belle, de la nageuse Alizée Morel qui ramène à elle seule 4 médailles d’or en individuel et 3 en relais. Un total de 7 médailles égalé par la Seychelloise Felicity Passon, mais en individuel. Cette dernière est donc la nageuse la plus titrée de ces 10ème Jeux des Iles de l’Océan Indien en individuel.
 
© Patrick Ramoudou (Réunion la 1ère)
© Patrick Ramoudou (Réunion la 1ère)
Autres nageurs à s’être illustrés du côté réunionnais, Pierre-Yves Desprez, Ambroise Petit et Millian Boucher, double médaillés d’or en individuel, et Jean-Baptiste Bernet et Benoît Debast qui ont également décroché l’or. Si le compteur à médailles a généreusement été pourvu par la natation, le bilan reste tout de même en-dessous de ce à quoi les nageurs réunionnais nous avaient habitués. Une trentaine de médailles d’or étaient en effet attendues, il y en aura finalement 19.
 

Objectif atteint en judo

Ils espéraient décrocher au minima 7 médailles d’or, l’objectif est donc atteint pour la sélection de Judo. Deux la première journée, quatre la seconde et puis l’or pour les garçons par équipe à Rodrigues.

En individuel, parité parfaite, Naomi Raharison en -57kg, Aurélie Rajaonarison en -70kg et Léa Fontaine en +78kg, ainsi que Théo Pitaval en -73kg, Clément Grimaud en -81kg et Matthieu Dafreville en -100kg décrochent la précieuse médaille.

Pauline Pausé en -48kg, Mayla Bertschy en -78kg et Quentin Belaya en -60kg ramènent l’argent, tout comme les filles par équipe. Enfin, Sylvie Clapier en -52kg et Rudy Pinchard en -66kg obtiennent le bronze. Un palmarès qui satisfait puis que la sélection réunionnaise de judo termine 1ère, devant Maurice et ses 6 médailles d’or sur 15 et Madagascar avec ses 2 médailles d’or sur 11 médailels.

Mention spéciale de la fédération pour un athlète réunionnais qui disputait ses derniers Jeux et met ainsi un terme à sa riche carrière de judoka.

 

Haltérophilie : 5 or, 16 argent, 19 bronze

L’haltérophilie a également été un des importants pourvoyeurs de médailles pour la sélection de La Réunion. Les haltérophiles décrochent 5 médailles d’or, 16 médailles d’argent et 19 médailles de bronze. Caroline Prouet réalise le triplé en or en -81kg, Bryan Virginius le doublé en or également en -109kg.

Déborah Virama en -45kg, Mélissa Agapet en -76kg, David Essob en -55kg, Romain Dijoux en -89kg, Jean-Philippe Prugnières en -102kg et Erik Marel en +109kg décrochent l’argent, et parfois le bronze. Du bronze également au cou de Stéphanie Lauret en -49kg, Chloé Bègue en -55kg, Loane Payet en -59kg, Nina Franquine en -71kg, Clarisse Tissot en -87kg, Etienne Essob en -55kg, Julien Omar en -73kg et Jérôme Cadet en -96kg.

Si les Réunionnais ont eu l’occasion de fréquenter les podiums dans la discipline, cela n’aura pas suffi. Les Malgaches, qui repartent avec 24 médailles d’or, sont parvenus à détrôner la sélection Mauricienne, qui avait dominé la discipline lors de la dernière édition des jeux en 2015 à La Réunion.

Des Mauriciens qui dépassent cependant leur palmarès de 2015 avec 22 médailles d’or, contre 21 la dernière fois, pour un total de 51 médailles rien qu’en haltérophilie. Les Réunionnais arrivent, eux, en 4ème position, les Seychellois les devançant avec leurs 9 médailles d’or sur 34 médailles, malgré les 40 médailles réunionnaises obtenues dans cette discipline.
 

Carton plein pour le beach-volley

La Réunion fait fort pour la toute première participation de la discipline aux Jeux des Iles de l’Océan Indien. 4 médailles d’or sur les 4 possibles. Le sable de Mont-Choisy semble avoir convenu aux « beacheuses » et " beacheurs " réunionnais.

Mahé Dahoui et Alice Payet, ainsi que les frères Raphaël et Maxime Guermeur, remportent les finales individuelle et par équipe.
 
En beach-volley, les Réunionnaises ont décroché une seconde médaille d'or, ce mercredi 24 juillet. © RB /IMAZ PRESS
© RB /IMAZ PRESS En beach-volley, les Réunionnaises ont décroché une seconde médaille d'or, ce mercredi 24 juillet.
 

Badminton, la belle surprise

Si en badminton, les Mauriciens dominent et les Seychellois sont bien placés derrière, les Réunionnais ont, cette année, créé la surprise. Ils prennent en effet la seconde place au classement dans la discipline grâce aux deux médailles d’or obtenues en simple homme par Arnaud Génin et en équipe dames.

Maurice reste bien sûr en tâte avec ses 5 médailles d’or, ses 3 en argent et ses 5 en argent. Les Seychelles, dépourvues de médailles d’or, ne seront que 4ème, derrière les Maldives et leur unique médaille d’or.

Très bon bilan donc pour le badminton réunionnais pour ces 10ème Jeux des Iles de l’Océan Indien, avec 2 médailles d’or, 2 d’argent par équipe et en double chez les hommes, et 2 médailles de bronze par équipe mixte et par équipe chez les hommes également.

 

Cyclisme, à la poursuite des Mauriciens

Sur les 3 épreuves de la discipline, une sera remporté par un Réunionnais, celle du contre la montre individuel. Sébastien Emma devance les Mauriciens Christopher Lagane et Yannick Lincoln, et décroche la médaille d’or.

L’autre médaille réunionnaise en cyclisme sera de l’argent, remportée au contre la montre par équipe derrière les Mauriciens et devant les Malgaches. Les Mauriciens qui domineront la course en ligne, prenant les 5 premières places.

 

Rugby, les indétrônables Malgaches

Les rugbymen réunionnais en rêvaient, il leur faudra encore patienter. Les Malgaches restent les maîtres incontestés de la discipline. En rugby à 7, malgré son beau parcours, la sélection Réunion s’est inclinée en finale face à l’équipe de Madagascar.

Médaille d’argent donc, méritée selon les joueurs qui reconnaissent avoir fait trop de petites erreurs, qui leur ont finalement beaucoup coûtées. Madagascar, nation de rugby, devient donc le premier pays médaillé d’or en rugby à 7 aux Jeux des Iles de l’Océan Indien, la discipline venant d’y faire son entrée.
 

Athlétisme : 6 or, 16 argent et 19 bronze

Les Réunionnais ne partaient pas favoris en athlétisme pour cette 10ème édition des Jeux des Iles de l’Océan Indien. S’ils n’ont ramené que 6 médailles d’or, ils ont tout de même été présents sur les épreuves décrochant également 16 médailles d’argent et 19 médailles de bronze.

Jérémy Hubert et Morgane Perret à la perche, Mirella Mithra au 880m, Emma Métro au 5 000m, Aranud Deurweiler au 1 500m décathlon et Garence Blaut au semi-marathon repartent avec une médaille d’or. Ils permettent ainsi à La Réunion de prendre la 3ème place en athlétisme, loin derrière les Mauriciens qui décrochent 32 médailles d’or dans la discipline, 24 d’argent et 9 de bronze. Les Malgaches arrivent second avec 17 médailles d’or, 14 d’argent et 12 de bronze.
© Delphine Poudroux (Réunion la 1ère)
© Delphine Poudroux (Réunion la 1ère)
 

Boxe, une seule médaille d’or

Si en 2015, les boxeurs réunionnais avaient décroché 5 médailles d’or à domicile, cette fois ils n’en ramèneront qu’une de l’île Maurice. Une médaille d’or tout de même, remportée par Jami Abdallah, sorti victorieux de sa finale contre le Mauricien Mikey Denis dans la catégorie des 56kg.
 
© Philippe Hoarau
© Philippe Hoarau
Julien Samourgompoule décroche, lui, l’argent chez les 60kg, Kévin Tsang Hing Lam chez les 45-46kg et Bertrand Pasquin chez les 64kg remportent le bronze. Maurice domine également dans cette discipline avec ses 7 médailles d’or et 2 médailles d’argent. Madagascar décroche une médaille d’or et deux médailles d’argent.
 

Basket-ball, de l’argent et du bronze

Ils étaient les champions en titre. Filles et garçons ne sont pas parvenus à conserver leur médaille d’or respective cette année. Les filles repartent tout de même avec l’argent, au terme d’une finale très disputée contre les Malgaches. Les garçons se contenteront de la 3ème place, sortant victorieux de leur petite finale face à Maurice.
 
© Delphine Poudroux
© Delphine Poudroux
Les Réunionnais avaient rencontré en demi-finale les Mahorais, favoris qui se sont finalement incliné en finale face aux Malgaches. Doublé donc pour Madagascar en basket-ball.

 

Tennis de table, un niveau général particulièrement élevé

La nation d’Ali Fathimath Deema, jeune pongiste de 11 ans médaillée d’or à 3 reprises, est définitivement celle du tennis de table. Les pongistes Réunionnais se sont, eux, illustrés par équipe, où ils ont ainsi décroché la médaille d’or.
JIOI 2019 : les Réunionnais décrochent la médaille d'or au tennis de table par équipe

Loïc Collet est lui arrivé second dans la finale qui l’opposait au Mahorais Kilomo Vitta. Il n’a hélas pas pu reproduire la performance de Sébastien Maillot lors de jeux de 2015, et actuel porte-drapeau de la délégation réunionnaise, mais d’une manière générale les Réunionnais s’en sont bien sortis tant le niveau de cette année était élevé.

 

Voile, 3 argent et 2 bronze

Face aux Mauriciens, qui ont dominé la discipline en remportant 5 des 6 médailles d’or possibles, les Réunionnais ont obtenu 3 médailles d’argent et deux de bronze. L’autre médaille d’or a été remportée par la Seychelloise Julie Allan en laser standard.

Les trois médailles d’argent ont été décrochées par Pierre Godet en windsurf, Valentin Boyer en laser radial et Clémentine Bretagne en laser 4.7. Thibault Peyroutou en laser standard et Wilfried Latchman en kitesurf repartent avec le bronze.

 

Pas de médaille pour le volley-ball

Pas de médaille pour la sélection de La Réunion en volley-ball. Filles et garçons ont échoué en petite finale face à Maurice et aux Seychelles. Les premières se sont inclinées par 3 sets à 0, tandis que les garçons perdent par 3 sets à 1. Les Réunionnais qui étaient pourtant les champions en titre.
 
© Imaz Press Réunion
© Imaz Press Réunion

Sur le même thème

Tableau des médailles
publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play