réunion
info locale

JIOI 2019 : la Sélection Réunion décroche ses 4 premières médailles d'or en natation

JIOI Maurice 2019
JIOI 2019 Natation J1 finales piscine complexe cote d'or 190719
©Patrick Ramoudou (Réunion la 1ère)
Les premières finales de natation se sont déroulées ce vendredi au complexe sportif de Côte d’Or. Les Réunionnais ont décroché 4 médailles d’or, les premières pour La Réunion. Alizée Morel, Ambroise Petit et les équipes du relais 4x100m débutent très bien leurs jeux.
4 médailles d’or pour la natation réunionnaise. Les nageuses et nageurs péi ont fait leur entrée dans la compétition ce vendredi 19 juillet au complexe sportif de Côte d’Or. Une belle entrée car c’est au total 9 médailles qu’ils ont décroché.

Les conditions météorologiques, vent et pluie, n’auront finalement pas tant pesées sur les Réunionnais. Le sélectionneur de La Réunion, Franck Schott, a d’ailleurs salué la qualité de l’infrastructure qui accueille la compétition, rêvant d’avoir la même à La Réunion.
 

Argent et bronze pour commencer

Premières à s’élancer à 13h30 pour le 50m nage libre, Lou Ditière et Manon Dijoux décrochent respectivement l’argent et le bronze, derrière la Seychelloise, grande favori de l’épreuve, Passon Felicity. A tout juste 17 ans, la jeune championne de La Réunion, Manon Dijoux, démarre bien ces 10ème jeux mais espère tout de même faire mieux aux prochaines épreuves. Lou Ditière termine en 26,61 secondes, contre 26,21 secondes pour la Seychelloise Passon Felicity.
©Réunion la 1ère - ARTOI
Chez les hommes, Loik Payet ramène une médaille de bronze pour La Réunion au 50m nage libre. Le Réunionnais était en forme, il a d’ailleurs fait son meilleur temps lors des séries, mais cela ne pouvait pas suffir face à l’indétrônable Bradley Vincent. Le Mauricien est en effet le sprinter favori de ces jeux, c’est d’ailleurs avec une belle avance qu’il termine sa course.
©Réunion la 1ère - ARTOI
Au 50m brasse, Amélie Bordes et Millian Boucher ramènent chacun une médailles de bronze pour La Réunion. On retiendra aussi l’abandon de Stacy Taquet, la jeune nageuse s’est en effet arrêtée en pleine course du 400m quatre nages. Victime d’une crise de panique sans gravité, elle devrait reprendre normalement la compétition.
 

Relais et 400m Quatre nages en or

Le 400m quatre nages et le relais 4x100m étaient aujourd’hui LES disciplines des Réunionnais. D’abord Alizée Morel survole la finale du 400m quatre nages dames et décroche la toute première médaille d’or de La Réunion dans ces 10ème Jeux des Iles de l’Océan Indien qui débutent à peine. Elle termine ainsi avec un temps de 05’04’81 devant la Mauricienne Ines Gebert, à 05’20’48.
 
JIOI 2019 natation Alizée Morel, médaillée d'or au 400m 4 nages 190719
Alizée Morel, médaillée d'or au 400m 4 nages ©Patrick Ramoudou (Réunion la 1ère)
La seconde médaille d’or réunionnaise arrivera quelques minutes plus tard avec la victoire au 400m quatre nages hommes d’Ambroise Petit. Le nageur péi bat ainsi le nouveau record des jeux, en s’imposant devant les Seychellois Simon Bachmann, fils du Réunionnais Guillaume Bachmann parti entraîner aux Seychelles.
©Réunion la 1ère - ARTOI
Les Réunionnais ont également brillé en relais 4x100m. Les filles ont décroché l’or les premières, Lou Ditière, Manon Dijoux, Emma Morel et Alizée Morel, sont ainsi ravies de cette entrée dans la compétition.
©Réunion la 1ère - ARTOI
Côté garçons, l'or viendra de nouveau quelques minutes plus tard. Pierre-Yves Desprez, Grégory Robert, Ambroise Petit et Loik Payet ramènent ainsi la 4ème médaille d’or de la sélection Réunion. Une victoire serrée face aux Mauriciens, parmi lesquels le redouté Bradley Vincent, qui n’aura pas réussi à rattraper le retard. Un retard cependant minime, puisque les Réunionnais ne devancent leurs adversaires que de 11 centièmes.
©Réunion la 1ère - ARTOI
 

Des objectifs réalisables

Pour le sélectionneur de La Réunion, l’entrée en matière est bonne. Les nageurs réunionnais peuvent atteindre leurs objectifs. Alizée Morel espère ainsi faire un minimum de 6 médailles, voire atteindre les 8 comme lors des derniers jeux. Un projet réalisable selon Franck Schott, même si une forte concurrence est attendue sur le 100m nage libre, avec sa co-équipière de club Lou Ditière et surtout la Seychelloise Passon Felicity.

Pour le sélectionneur, une nouvelle génération est en train de se former. Des jeunes qui promettent de beaux résultats dans les prochaines années. Des jeunes et des plus expérimentés qui n'ont pas caché leur joie à l'issue de cette première journée d'épreuves. 
©Réunion la 1ère - ARTOI
Publicité