réunion
info locale

Journée mondiale du diabète : une personne sur trois à la Réunion ne sait pas qu'elle est malade

santé
Sucre de canne
Morceaux de sucre de canne. ©xxx_Zephyr_xxx
Depuis 1991 l'OMS a fait du 14 novembre la journée mondiale du diabète. Manifestations, dépistages  sont organisés pour sensibiliser la population à ce problème de santé publique très préoccupant dans l'île. 4600 nouveaux patients sont chaque année pris en charge en affection longue durée 
425 millions de personnes seraient diabétiques dans le monde selon la Fédération internationale du Diabète qui estime que la moitié d’entre-elles ignore la maladie.
Notre département est la région d’outre-mer la plus touchée et les cas sont en constante augmentation. La population de malades est estimée aujourd’hui à 100 000 personnes, chiffre de la Caravane du diabète qui sillonne actuellement les régions de l’île. Pour rappel, « la Caravane Diabète Réunion » est une opération itinérante de sensibilisation et de dépistage du diabète mise en place par l'association Santé en Entreprise (SEE) depuis juin 2014 à l'Ile de la Réunion en partenariat avec la Maison du Diabète (source SEE) .

Selon l'ORS, un réunionnais sur 10 déclare en 2014 être diabétique, et 1 diabétique sur 3 avoue ne pas savoir qu'il est malade.
Chaque année, 4600 nouveaux patients, sont pris en charge par la Sécurité Sociale en affection longue durée, parce qu'ils ont besoin d'un traitement lourd et prolongé.    
       
 
Augmentation des cas de diabète à la Réunion
©SEE

Hospitalisation, décès, un diabète non suivi peut mal se terminer. La mortalité est 3 fois plus élevée à la Réunion qu'en Métropole. Cécité, accidents vasculaires cérébraux, infarctus, la liste des complications n'est pas ici exhaustive, mais on peut y ajouter les amputations au nombre de 160 chaque année. 

Éviter les amputations, c'est le projet de recherche de Steeve Bourane, un Saint-Andréen de 42 ans, Docteur en neurobiologie qui a intégré en octobre dernier les équipes de l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) suite à sa réussite au concours national de cet organisme. Originaire de la Réunion, " il voulait orienter ses travaux de recherche vers un problème majeur de santé publique " dit-il.

Reportage  de Michelle Bertil et de Thierry Chenayer
Diabète : les travaux d' un chercheur réunionnais
 

    

   

 
Publicité