réunion
info locale

Journée mondiale sans tabac, attention à vos poumons

santé
Journée mondiale sans tabac
©Daniel Fontaine
A l'occasion de la journée mondiale sans tabac, ce vendredi 31 mai, l'Organisation Mondiale de la Santé alerte sur les dangers de la cigarette et de ces méfaits sur la santé. Cette année la campagne se focalise autour des maladies pulmonaires en lien avec la consommation excessive de tabac.
L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) lance sa campagne annuelle avec la journée mondiale sans tabac ce vendredi 31 mai. Les pouvoirs publics et les partenaires souhaitent sensibiliser les populations sur les dangers de la cigarette sur la santé.
L'objectif étant de mobiliser les moyens nécessaires pour dissuader les consommations excessives de tabac.
 

Maladies pulmonaires conséquences de la consommation excessive de tabac


Selon l'Organisation Mondiale de la Santé 

« La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) n'est pas seulement une maladie mais un terme qu'on utilise pour décrire les affections pulmonaires chroniques caractérisées par une obstruction chronique de la circulation de l'air à l'intérieur des poumons.

Les symptômes les plus communs de la BPCO sont la dyspnée, ou « manque d’air », la production excessive de crachat, et une toux chronique. Cependant, BPCO n'est pas simplement une « toux de fumeur», mais une maladie sous-diagnostiquée, une affection pulmonaire qui met la vie en danger et qui peut mener progressivement à la mort. »

(cf.Site Organisation mondiale de la santé).


C'est en passant par la prévention et l'information autour des maladies et affections pulmonaires, que les médecins addictologues souhaitent sensibiliser les publics jeunes et moins jeunes.
Cette année l'accent est mis sur cette problématique de santé qui peut concerner tous les Réunionnais.
Journée mondiale sans tabac
©Daniel Fontaine

 

La consommation de tabac à La Réunion


Selon l'association Saome (Santé Addiction Outre-mer) 25% des 15 à 75 ans fument du tabac quotidiennement .
Même si les décès liés au tabac sont globalement en baisse, le taux régional de décès liés au tabac est 1,5 fois plus élevé que le taux métropolitain.
La situation concernant les jeunes Réunionnais reste préoccupante puisque 22% des adolescents de 17 ans déclarent fumer du tabac tous les jours en 2014.

Regardez le reportage d'Henry-Claude Elma et Daniel Fontaine
©reunion

 
Publicité