Justice : une enquête ouverte après les rassemblements de Saint-Pierre et Saint-Leu

justice
Rassemblement massif à Saint-Leu
©DR

Le parquet de Saint-Pierre ouvre une enquête pour identifier les participants et les organisateurs des manifestations de Saint-Pierre et Saint-Leu de samedi 24 avril dernier. Des centaines de personnes s’étaient rassemblées, sans masques, ni mesures barrières.

Plusieurs dizaines de personnes chantant et dansant dans la rue, sans aucun respect des mesures sanitaires. C’était samedi dernier sur le front de mer de Saint-Leu, lors d’un "flash mob". A Saint-Pierre, c’est une manifestation "Vélorution", avec plus de 500 personnes, qui s’est achevée par une mobilisation contre les mesures de restrictions liées à la crise sanitaire.

Des initiatives dangereuses en situation de crise sanitaire

De nombreux participants avaient été verbalisés, et à Saint-Leu, les gendarmes avaient même procédé à une dispersion de la foule.

Mais l’enquête suit son cours, et hier jeudi, la procureure de la République de Saint-Pierre a ouvert deux enquêtes préliminaires afin d’identifier les organisateurs de ces deux rassemblements.