Mathéo est le premier bébé de l'année 2022 à La Réunion

famille
Photo de bébé
©Imaz Press Réunion
Le premier bébé de l'année 2022 est un garçon. Le petit Mathéo est né à 00h02 dans la nuit de ce samedi 1er janvier 2022 à la clinique Jeanne d'Arc du Port.

Cette nouvelle année débute avec une surprise. Mathéo vole la vedette à Kélanie, dont nous pensions fortuitement qu'elle était le premier bébé de l'année 2022.

Il est ainsi venu égayer le début d’année de ses parents en pointant le bout de son nez à 00h02 du matin, ce samedi 1er janvier 2022 à la clinique clinique Jeanne d'Arc du Port. Mathéo est le premier bébé de 2022.
 

Les premiers gazouillements de l'année

L'accouchement devait avoir lieu à la mi-janvier, mais Mathéo, 3kg100 et 50 centimètres, voulait visiblement être le premier. Le travail avait commencé dans la soirée d'hier, samedi 31 décembre 2021 et s'est achevé ce samedi 1er janvier, à minuit et deux minutes.
 

Pour nous c’est un joli cadeau. Mais surtout pour lui, il arrive le jour de l’an c’est parfait. Il aura des feux d’artifices à chaque anniversaire.

se réjouit Romain, le père de Mathéo

 

Un "joli cadeau" d'autant plus qu'il s'agit de leur premier enfant. Fatigués, Mathéo et sa maman Emmanuelle se reposent avant de pouvoir regagner leur domicile à La Possession. Ils se disent reconnaissants du travail et de l’accompagnement de l’équipe de la maternité.
 

D'autres bébés nés cette nuit

"C'est un bébé calme" indique la maman de Kélanie, heureuse d'accueillir son premier enfant. Elle a passé le nouvel an à l'hôpital, mais pour une belle et bonne raison. Avec ses 2kg890 et ses quelques heures aux compteurs, Kélanie, née à la clinique Sainte-Clotilde, est elle aussi un beau cadeau de début d'année pour la petite famille de Sainte-Marie.

(Ré)écoutez le reportage d'Hermione Razafinarivo :

Les premiers bébés réunionnais de 2022


La petite Mia Marie-Claire Robert, 2kg900 elle, est née à 3h du matin ce samedi 1er janvier 2022. Sa maman Evelyne, fêtait le nouvel an en famille à Sainte-Clotilde, lorsqu'elle a eu des contractions rapprochées aux alentours de minuit.

Mia et sa maman Evelyne
©Hermione Razafinarivo