L'emploi salarié en augmentation à La Réunion, malgré la crise sanitaire

emploi
Pôle Emploi à La Réunion.
Pôle Emploi à La Réunion. ©Imaz Press
Le plan de désescalade des mesures sanitaires œuvre en faveur de l’activité économique. 2 900 emplois ont été créés sur le second trimestre 2021. Fin juin 2021, 272 500 salariées travaillent à La Réunion, secteurs privés et public confondus.

Une nouvelle étude de l'INSEE sur l'emploi est publiée, ce jeudi 14 octobre. Elle souligne que malgré le durcissement des restrictions sanitaires au début du 2ᵉ trimestre, le nombre d’emplois salariés continue d’augmenter, avec 2 900 emplois supplémentaires par rapport au 1ᵉʳ trimestre 2021.

L'emploi salarié en augmentation, malgré la crise sanitaire

Cette hausse est presque aussi forte qu’au trimestre précédent (+ 1,1 % contre + 1,3 %). C’est le quatrième trimestre de suite que l’emploi salarié augmente fortement.

Les apprentis et les intérimaires boostent les statistiques

Cette hausse d’emplois salariés est d’abord due à une augmentation du nombre d’apprentis qui se poursuit au 2ᵉ trimestre, 1 200 contrats d’apprentissages ont été signés ou prolongés.

Elle s’explique aussi par l’emploi intérimaire qui reste très dynamique, par une augmentation du nombre de contrats aidés, ainsi que par la poursuite de la hausse de l’emploi dans les services, tant marchands que non marchands.

Six fois plus d’emplois à La Réunion qu’en Métropole depuis 2019

De la fin 2019 à fin juin 2021, 9 100 emplois salariés sont créés à La Réunion, soit un rythme six fois plus élevé qu’en France (+ 3,4 % contre + 0,6 %).

Cette hausse s’explique d’abord par la forte croissance du nombre d’apprentis, conséquence de la mise en place d’une aide exceptionnelle pour l’embauche en contrat d’apprentissage dans le cadre du Plan de relance de l’économie.

Entre fin mars et fin juin 2021, 1 200 personnes entrent ou prolongent leur contrat d'apprentissage, essentiellement dans le secteur privé. Sur un an, entre juillet 2020 et juin 2021, 11 000 contrats d'apprentissage ont été signés ou prolongés contre 3 600 l'année précédente. Les secteurs qui embauchent le plus en apprentissage sont le commerce, l'industrie et l'hébergement-restauration. En outre, 1 100 personnes bénéficient en avril 2021 d'un contrat aidé "initiative emploi" (CIE) dans le secteur marchand, soit 400 de plus que fin 2020.

L’activité touristique toujours en berne

Au 2ᵉ trimestre 2021, à La Réunion, la crise sanitaire affecte de nouveau l’activité touristique. Les touristes en provenance de l’extérieur de l’île sont rares en raison des motifs impérieux nécessaires pour y entrer et des restrictions sanitaires qui se durcissent localement (couvre-feu généralisé dès 18 heures puis 19 heures et fermeture des restaurants du 6 avril au 18 mai).

Avec 214 300 nuitées enregistrées, la fréquentation dans les hôtels et les autres hébergements collectifs touristiques est ainsi inférieure de 38 % à celle du 2ᵉ trimestre 2019 . Cette baisse est cependant moins forte qu’entre le 2ᵉ trimestre 2019 et le 2ᵉ trimestre 2020, en plein cœur du confinement .

Le plan de désescalade des mesures de restrictions (réouverture des bars et restaurants, des cinémas et salles de sports avec une jauge limitée) devrait œuvrer en faveur de l’activité économique.