L’éruption du Piton de la Fournaise est stabilisée et se poursuit

catastrophes naturelles
Volcan éruption Piton de la Fournaise J7 281221
Activité du volcan ce mardi 28 décembre au matin avec vue sur les coulées en aval du cône. ©PGHM
Un survol du site éruptif a eu lieu ce mardi 28 décembre au matin. Les scientifiques de l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise suivent avec attention l’évolution de l’éruption débutée le mercredi 22 décembre.

Cela fait 7 jours que les Réunionnais et touristes, au calendrier bien tombé, peuvent profiter de l’éruption du Piton de la Fournaise. Depuis le mercredi 22 décembre, la lave coule sur le Flanc Sud du massif du volcan à l’intérieur de l’enclos.

Des quatre fissures du début de l’éruption, ne reste plus qu’une active. Un cône s’est désormais formé et l’activité se passe principalement en tunnel. Des coulées sont cependant toujours visibles depuis le Piton de Bert, via le sentier au départ du parking Foc-Foc situé à la Plaine-des-Sables.

Le trémor volcanique se stabilise

L’activité se stabilise, le front de coulée ne semble pas avoir progressé. Le trémor volcanique présent ce mardi matin une amplitude d’environ 35% de son amplitude initiale, contre 30% la veille. Une stabilisation qui peut être liée à la consolidation du cône, qui a maintenant atteint une taille le rendant plus stable, indiquent les scientifiques de l’OVPF.

L’activité de fontaine de lave au sein du cône est faible et les fontaines de lave ne dépassent la hauteur du cône, de 15 mètres, que de manière intermittente. L’activité en tunnel se poursuit avec des résurgences de coulées.

volcan éruption piton de la fournaise J7
©OVPG-IPGP-IRT

Le front de coulée ne progresse pas

Sur les dernières 24 heures, deux séismes volcano-tectoniques ont été enregistrés sous le sommet. Les estimations de débit de lave sont comprises entre 2 et 8 m3/ sec.

Le front de la coulée, en graton, actuellement sur une zone relativement plate, ne semble pas avoir progressé significativement depuis hier. Du 24 au 26 décembre, il avait avancé d’une centaine de mètres à peine.