L'ONF met un en place un dispositif de lutte contre les feux de forêt

écologie
La Défense des Forêts Contre l’Incendie présente sa citerne d'eau
La Défense des Forêts Contre l’Incendie présente sa citerne d'eau ©Harini Mardaye
Pour éviter de revivre le cauchemar qu’a connu le Maïdo au début du mois de novembre, la Défense des Forêts Contre l’Incendie œuvre pour la mise en place d’une stratégie de protection. Un réservoir d'eau a été installé dans la forêt de La Providence. 
 
En cette période de sécheresse intense, les stratégies de protection de la flore réunionnaise se multiplient. La Défense des Forêts Contre l’Incendie a installé un dispositif d’envergure dans la forêt de la Providence, située au Nord de La Réunion.
  

Protéger les écosystèmes fragiles

La forêt de la Providence, grande de près de 170 hectares est très prisée des randonneurs. Située à près de 600m d’altitude, la forêt est sensible aux risques d’incendies, même si elle n’a que rarement subi les dégâts du feu. Pour preuve, aucun incendie n’y a été répertorié ces trois dernières années.
Pour protéger cet écosystème de tout danger, la Défense des Forêts Contre l’Incendie (DFCI) met tout en œuvre. Leur stratégie repose principalement sur l’augmentation de la ressource en eau.
 

Sur l’ensemble des massifs, nous avons à disposition 18 réserves d’eau artificielles, citernes et retenues collinaires, qui permettent de mettre à disposition des pompiers à peu près 28 250 m3 d’eau. 

Henri Cazaban, responsable du pôle risques naturels


  

Assurer la sûreté du personnel

Actuellement, 31 pistes s’étendant sur 85km sont réservées strictement à la DFCI, qui intervient sur les feux naissants. Chaque camion d’intervention est équipé de 400 litres d’eau. Une fois sur site, "la première chose que le personnel va faire c’est de s’équiper", explique Rodrigue Doré, Coordinateur à la DFCI. La sécurité est primordiale : le camion doit être dans une position qui lui permet de rapidement quitter les lieux si c’est un feu naissant.
 

Si c’est un feu qui est déjà trop fort, il ira à la rencontre des pompiers pour les guider vers le feu.

Rodrigue Doré


Le risque d’incendie devrait diminuer après le 15 janvier.