La communauté tamoule se prépare à célébrer le nouvel an 5121

religion
Nouvel an tamoul flamme lumière 130420
©Malbar.fr
C'est un passage à la nouvelle année quelque peu différent que vont vivre les tamouls de La Réunion. Avec le confinement, la Fédération Tamoule de La Réunion appelle à une célébration à la maison. Une cérémonie, ou Poudjaï, sera diffusée sur Réunion la 1ère le mardi 14 avril à 14h. 
La communauté indienne de La Réunion célèbrera demain, mardi 14 avril, l’entrée dans une Nouvelle Année Tamoule "Savari". Il s’agira de la Nouvelle Année tamoule 5121, la 34ème d’un cycle de 60 ans de l’ère du Kalyougam, qui compte 432 000 années.

Les lieux de cultes sont fermés depuis le début du confinement, la majorité des temples tamouls le sont ainsi. Avec les restrictions imposées par le confinement, les tamouls vont devoir s’approprier différemment la célébration de ce nouvel an.

La Fédération Tamoule de La Réunion recommande ainsi que les rituels soient adaptés afin de respecter les gestes barrières. Elle demande aux fidèles de rester chez eux et d’éviter les déplacements.
  

Une tradition contrariée

Le premier jour du nouvel an est souvent installé dans une cérémonie de temple hindou au cours de laquelle les prédictions de l’année à venir sont lues à haute voix. D’ordinaire, de grandes festivités sont organisées pour célébrer l’évènement. L’an dernier, un grand défilé était organisé à Sainte-Suzanne, par exemple, pour préparer le passage à l’année 5120.

Le lendemain pour le nouvel an, l’Ashram Sri Ramakrishna organisait un village indien dans le quartier de l’Etang à Saint-Louis et une journée autour de la culture indienne se déroulait à Saint-Leu.
 
Mais avant les activités festives en dehors de la maison, c’est en famille et dans la tradition qu’est célébré le nouvel an tamoul. Bain d’huile, prière au temple ou à l’autel familial et repas en famille et avec les amis font d’ordinaire partie des célébrations habituelles.
  

Une célébration à la maison recommandée

S’il sera impossible pour les fidèles de se rassembler dans les koyils, ils pourront communier tous ensemble dans un moment de prière solennel et partagé tout en restant à la maison, précise-t-elle. Elle invite les fidèles à prier et à communier ensemble en réalisant une Poudjaï familiale (cérémonie) en toute simplicité ce mardi 14 avril à partir de 7h30.
 
La Poudjaï se terminera par 9 minutes de sons de cloches à partir de 8h, créant ainsi une chaine de vibration afin  que les prières soient entendues et exaucées. Une poudjaï sera diffusée sur Réunion la 1ère de 14h à 15h, en télévision et sur internet.
Les précisions de Laura Striano.
Les préparatifs du nouvel an Tamoul en direct ce mardi à 14h, sur Réunion la 1ère ©Réunion la 1ère

Des recommandations sont également faites au fidèles sur le site internet malbar.fr, site dédié à la culture tamoule réunionnaise. La marche à suivre est décrite, étape par étape. Si cela est possible, les fidèles pourront les observer et suivre à partir de 9h sur les réseaux sociaux les cérémonies diffusées par les temples qui n’ont pas arrêté le programme d’adoration (sans public).

Enfin, les activités festives habituelles, dans les communes, n'auront pas lieu ce mardi 14 avril. 

 

Les commerces tamouls fortement impactés

Cette période est aussi un moment important pour les commerces proposant des articles indiens. Cette année, l’épidémie de coronavirus complique les préparatifs. Fermés depuis le début du confinement, les commerces ne peuvent fournir leurs clients comme à l’habitude et craignent de subir d’importantes pertes financières.

Reportage de Jean-Régis Ramsamy et Philippe Hoareau.

Les commerçants tamouls et le nouvel an Tamoul