La désolation pour les salles de sport qui resteront fermées au 9 juin à La Réunion

sport
Salle de Sport
Une salle de sport à La Réunion (photo d'illustration). ©Harry Amourani

Une douche froide pour les abonnés des salles de sport. Elles ne rouvriront pas le 9 juin prochain en raison de la dégradation de la situation sanitaire à La Réunion. Un nouveau coup dur pour les gérants.

Ils espéraient faire partie de la prochaine étape du plan de désescalade du préfet de La Réunion, Jacques Billant. Il n’en sera rien. Les gérants de salles de sport ne pourront pas rouvrir le 9 juin prochain. Face à la dégradation de la situation sanitaire dans l’île, le préfet a annoncé hier qu’il n’enclencherait pas le plan de désescalade prévu dans deux semaines.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Le désespoir pour les salles de sport qui se sont pas prêtes de rouvrir

 

"Nous ne sommes pas des clusters"

"Nous sommes en colère, on a besoin de travailler, explique Pierre Fit, gérant de CrossFit GEKK. Depuis un an, on s’est déjà adapté au Covid avec nos protocoles sanitaires, nous savons que nous ne sommes pas des clusters".

Les gérants de salles de sport de l’île ne comprennent pas pourquoi ils ne peuvent pas rouvrir. "On peut limiter le nombre de personnes, appliquer des jauges, établir des créneaux", assure Pierre Fit, gérant de CrossFit GEKK.

Des inscriptions devenues rares

En attendant, le nombre d’abonnés est en chute libre dans les salles de sport. Les nouvelles inscriptions sont rares, et les habitués ne renouvellent quasiment plus leur abonnement.

"On s’accrochait à cette date du 9 juin, maintenant on a plus aucune perspective"; se désole ce gérant.