La grève annoncée dans le bâtiment n'aura finalement pas lieu

btp
L'intersyndicale du BTP
L'intersyndicale du BTP ©Précilla Ethève
Les organisations syndicales et patronales sont parvenues à un accord ce jeudi sept avril. Une augmentation salariale de 2,9%. Les salariés avaient menacé de faire grève ce lundi 11 avril. Le conflit est donc évité.

Réunies lundi dernier au Port, les organisations syndicales du bâtiment avaient menacé de faire grève la semaine prochaine. 

Dans le cadre des NAO (négociations annuelles obligatoires), l'intersyndicale (CGTR, CFDT, CFE-CGC, FO, CFTC) demandaient une augmentation salariale de 3% pour l'année 2022.

Après des heures de négociation, les syndicats ont finalement obtenu 2,9%. Une hausse des salaires qui aura lieu en deux temps : 2,6% sera appliqué du 1er janvier (avec effet rétroactif) jusqu'en avril et 0,4% supplémentaire sera ajouté pour le reste de l'année.