La réforme des APL est entrée en vigueur

logement
caf
©Imaz Press Réunion

Depuis le 1er janvier, la réforme des APL est entrée en vigueur. Au lieu d’être calculée sur les revenus d’il y a deux ans, elle est recalculée tous les trois mois sur les revenus de l’année écoulée. Près d'un Réunionnais sur trois bénéficie de cette aide au logement.

Avant, la Caisse d’Allocations Familiales (Caf) se basait sur les revenus perçus deux ans auparavant pour calculer le montant de l’Aide personnalisée au logement (APL). Aujourd’hui, ce sont les revenus des trois derniers mois qui sont pris en compte.  Ce montant est recalculé tous les trois mois, pour évoluer en fonction de l’activité professionnelle. 

En 2019, 117 000 foyers touchaient les APL à La Réunion, soit un Réunionnais sur trois. En moyenne, chaque famille touche 287 euros. Au Port, à Saint-André, à la Plaine des Palmistes et à Saint-Benoît, c’est presque un habitant sur deux qui bénéficie de l’aide au logement.
  

Une réforme qui ne loge pas tout le monde à la même enseigne

Pour Erick Fontaine, administrateur de la Confédération nationale du logement à La Réunion, ce mode de calcul pourrait pénaliser certains allocataires. "Cette réforme va surtout toucher les jeunes retraités, explique-t-il. Les nouveaux travailleurs, les étudiants qui rentrent sur le marché de l’emploi, seront aussi touchés."

Ça va diminuer le nombre de solutions de logement pour ce public. 

Erick Fontaine

  

Les réalités territoriales occultées

Erick Fontaine estime aussi que cette réforme ne prend pas en compte la particularité des territoires, notamment par rapport à la hausse du prix des loyers sur l’île.  En effet, La Réunion est "la troisième région de France où le prix du loyer dans le secteur social est le plus élevé au mètre carré", selon l'administrateur de la CNL.
 

Dans le privé également, on a des loyers qui dépassent tous les records dans le département au niveau national.

Erick Fontaine

La réforme était initialement prévue entrer en vigueur le 1er janvier 2020. Elle a été repoussée à avril 2020, officiellement pour des raisons techniques, puis à janvier 2021 en raison de la crise sanitaire. A l’automne 2019, la CNL mettait déjà en garde sur les conséquences désastreuses que pourrait avoir cette réforme.

Les premiers changements liés à cette réforme seront visibles dans le versement du mois de février. Tous les ans, la Caf de La Réunion verse 405 millions d’euros aux allocataires des APL. Pour le gouvernement, l’objectif est de s’adapter aux revenus actuels des bénéficiaires et de faire une économie de 700 millions d’euros à l’échelle du pays.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live