La Réunion va devenir la terre d’entraînement des équipes de France d’athlétisme

athlétisme
Le meeting international d'athlétisme de La Réunion, samedi 19 décembre.
Le meeting international d'athlétisme de La Réunion, samedi 19 décembre. ©Imaz Press

Dès 2021, les athlètes français devraient venir s’entrainer à La Réunion pour les Jeux Olympiques de 2024. Une annonce faite par Jean-Louis Prianon, secrétaire général de la Ligue Réunionnaise d’Athlétisme, sur Réunion La1ère.

"La Réunion va devenir la terre d’entraînement des équipes de France d’athlétisme", annonce sur Réunion La1ère, ce dimanche 20 décembre, Jean-Louis Prianon. Il est le secrétaire général de la Ligue Réunionnaise d’Athlétisme, et co-organisateur du meeting international qui s’est tenu ces deux derniers jours au stade olympique de Saint-Paul.

Un centre d’entraînement à La Réunion ?

Ce meeting a été organisé à La Réunion à la demande de la Fédération Française d’Athlétisme. Elle souhaitait que le champion du monde du décathlon, Kevin Mayer, puisse réaliser ses minimas et se qualifier pour les Jeux Olympiques de Tokoy en 2021.

Kevin Mayer qui a décroché, hier, son ticket pour Tokyo sur ce meeting international de La Réunion. Il expliquait alors sur Réunion La 1ère qu’il espérait voir "un centre d’entraînement à La Réunion pour permettre aux athlètes français de venir s’y préparer".

Le succès du meeting

Le succès de ce meeting, organisé à Saint-Paul, semble avoir conforté la Fédération Française d’Athlétisme dans sa volonté de faire de notre département une étape clé de la préparation des athlètes de l’équipe de France. "Tenir ce meeting dans le contexte actuel était une prouesse", estime Jean-Louis Prianon.

"Nous étions petits au sein de cette fédération et nous sommes devenus grands grâce à l’ensemble des Réunionnais qui ont respecté les gestes barrières, limité la propagation du Covi-19 et permi la tenue de ce meeting", remarque le secrétaire général de la Ligue Réunionnaise d’Athlétisme, et co-organisateur du meeting international.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live