réunion
info locale

La stéréotaxie cérébrale, pour une lutte plus efficace contre le cancer

santé
20160609 Equipe contre cancer CHU Sud
©CHU Sud Réunion
Cette nouvelle technique est opérationnelle au CHU Sud Réunion. Elle consiste en ciblage plus précis  et optimisé des tumeurs cancéreuses.

Voici le communiqué présentant cette nouvelle technique.

La radiothérapie en conditions stéréotaxiques représente l’administration de doses fractionnées de rayonnement en utilisant une multitude de minifaisceaux convergeant au centre de la cible.
L’optimisation du traitement tumoral est réalisée grâce à l’imagerie de pointe du CHU (IRM, scanner et Tep scanographie)
L’utilisation de cette technique permet de réaliser les traitements à des doses par séances plus élevées tout en épargnant les organes critiques situés à proximité des lésions tumorales, ce qui permet une réduction significative du nombre des séances, celles pouvant être désormais limitées à 3.
Ceci rend compte des excellents résultats en terme de contrôle tumoral.

Pouvoir être soigné à La Réunion
 
Pour l’instant les indications se limitent aux métastases cérébrales et osseuses limitées en taille et en nombre ou à certaines localisations non mobiles avec la respiration, ce qui évitera dorénavant aux patients de devoir partir en métropole pour bénéficier de ces traitements.
Prochainement, l’indication sera étendue aux tumeurs pulmonaires et hépatiques.
Le Dr Magnin est le nouveau chef de service depuis début 2016 avec la constitution d’une nouvelle équipe de radiothérapeutes issus de grands centres de métropoles : le Dr Natacha Bourry, Dr Johan Encaoua et le Dr Nadia Malkoun qui arrivera en juillet prochain.
Le service de Radiothérapie est doté d’une unité de Radiophysique comportant 3 radiophysiciens sous la responsabilité de Mr Delattre et permettant le développement de ces nouvelles techniques.
Pour rappel le service a obtenu une certification ISO9001 lui imposant une démarche qualité rigoureuse ce qui est exceptionnel pour un service de soins à l’heure actuelle.