La Toussaint : un week-end de recueillement pour les Réunionnais

religion
cimetière La Toussaint
©IPR
C’est un moment important pour les familles réunionnaises, la Toussaint est pour beaucoup d’entre elles l’occasion de se recueillir sur les tombes des défunts et de leur rendre hommage. A La Réunion, nombreux sont ceux à se rendre dans les cimetières ce week-end.
Malgré le contexte sanitaire et les mesures de sécurité renforcées, les Réunionnais n’ont pas souhaité dérogé à cette tradition bien ancrée. Covid, dengue et plan vigipirate renforcé n’empêchent en effet pas de rendre hommage aux défunts, d’honorer les ancêtres, en ce week-end de La Toussaint.
 
La Toussaint : rassemblements limités et masques obligatoires dans les cimetière ©Réunion la 1ère
 

Une tradition ancrée à La Réunion

Depuis plusieurs jours déjà, et plus particulièrement ce dimanche, les familles se rendent dans les cimetières pour prendre soin des tombes et y déposer des fleurs. Certains feront même le tour des cimetières de l’île.

Le reportage de Réunion la 1ère :
La Toussaint : un week-end de recueillement pour les familles réunionnaises ©Réunion la 1ère

Gerberas, glaïeuls, lys et roses viennent ainsi colorer les cimetières. Des fleurs qui pour certains ont chacune leur signification. Les fleurs rouges représentent ainsi l’amour que l’on porte aux femmes, les jaunes revêtent davantage un caractère religieux.


Un moment de recueillement

Partout dans l’île, des travaux d’embellissement ont été effectué dans les cimetières. A Saint-Denis, la mairie propose aux personnes de se recueillir en musique, au son de la harpe à Prima et des violons et violoncelles au cimetière de l’Est.
 
La Toussaint harpe au cimetière de Prima à Saint-Denis 011120
©Isabelle Hoarau
Cimetière de l’est violon et violoncelle ©Isabelle Hoarau

Pour les horticulteurs, cette période est synonyme d’activité. Cette année, contexte sanitaire oblige, elle sera cependant réduite. Moins de fleurs ont été plantées durant le confinement, la vente ayant été réduite.