Le Békali, révélateur de talents depuis près de dix ans

culture
Festival Békali avec Tine Poppy
L'artiste Tine Poppy fait partie des derniers lauréats du Békali ©Marine Clain
Depuis 2011, le Békali offre la possibilité aux jeunes artistes réunionnais de se professionnaliser et de se produire. Un véritable tremplin pour des artistes comme Tine Poppy, Zanmari Baré ou encore Ann O’Aro. Et une bouffée d’oxygène pour les acteurs de la culture en ces temps de crise
La culture paie un lourd tribut depuis le début de cette crise sanitaire. Le Coronavirus a ainsi eu raison du Sakifo, annulé la semaine dernière. A défaut de grande scène, les artistes et les autres acteurs de la culture essaient de survivre grâce aux salles de spectacles qui leur permettent de continuer à se produire.

D’où l’importance de maintenir des projets tels que le dispositif Bekali, porté par les communes du Territoire de la Côte Ouest (TCO). L’intercommunalité continue ainsi à soutenir et à accompagner les jeunes créateurs réunionnais en leur offrant l’accès aux salles de l’Ouest, Léspas, le Séchoir, le Kabardock, via une aide financière de 80 000 euros.

Depuis 2011, ce sont ainsi 26 spectacles qui ont été soutenus. Grèn Sémé, Zanmari Baré ou encore Ann O’Aro font partie des artistes à avoir profité de ce tremplin. Mais il n’y a pas que les artistes de la chanson qui peuvent en bénéficier. La danse et les arts du cirque et du théâtre sont aussi des domaines entrant dans le cadre du dispositif.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Festival Bekali : un coup de pouce pour la création péi

Chaque année, trois lauréats sont donc sélectionnés et ont ainsi l’opportunité de se produire dans les trois salles partenaires. Tine Poppy fait partie de la dernière "fournée". "On est aidé pour monter un projet et ça nous permet d’avoir beaucoup plus d’ambition. Ça permet aussi de créer et de montrer ce que l’on crée car on accès ensuite à une série de représentations dans de très belles salles et dans de très belles conditions. Vu le contexte, c’est un cadeau", souligne la chanteuse.

Cette dernière a ainsi pu présenter son spectacle musical baptisé "Paradox", face à un parterre de professionnels du secteur. Les deux autres lauréats de cette année 2020 sont Alexis Campos et Christope Hoarau. Le premier a monté le spectacle "Terminus" dans lequel il évoque le thème de la mort, sous la peau d’un clown dénommé "Bouffon".
 
Christophe Hoarau et le collectif Cirké Craké présente quant à lui une performance "Alors carcasse", du haut de son "zigrolling", une sphère géométrique géante composée de plusieurs barres d’aluminium avec laquelle il mêle acrobaties, jeu scénique et improvisation musicale.

L’appel à candidature est déjà lancé pour 2021. Les créateurs intéressés sont invités à postuler via le site du TCO.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live