Le Centre Sécurité Requin invente un outil pour contrôler l'efficacité des EPI

sécurité
Risque requin contrôle fonctionnement EPI équipement protection individuelle Saint-Leu 150921
©Réunion la 1ère
Les Equipements de Protection Individuelle sont devenus obligatoires pour surfer dans les zones surveillées à La Réunion. Le Centre Sécurité Requin a inventé un outil pour contrôler leur bon fonctionnement.

Depuis ce matin, des contrôles des Equipements de Protection Individuelle, ou EPI, des surfeurs sont effectués. Il s’agit de répulsifs électriques contre les requins. Soumis à l’usure et autres dégradations, ces appareils doivent être régulièrement vérifiés.

Un champ électrique contre les requins

Une opération de vérification a été menée ce mercredi 15 septembre à Saint-Leu, à la demande du Centre Sécurité Requin. Il s’agit ainsi de vérifier si le champ électrique émis par le matériel est efficace et maximal. Un système de mesure est mis à disposition des pratiquants pour les informer sur le bon fonctionnement de leur équipement, explique Willy Caille, le directeur du CSR.

Willy Caille du centre de sécurité requin, invité du Journal ©Réunion la 1ère

 

Pas de surf sans EPI

Ces EPI se sont généralisés à La Réunion depuis juillet 2020, après que des expérimentations ont notamment été menées dans les eaux néo-calédoniennes. Les tests avaient alors révélés que certains équipements étaient plus efficaces que d’autres pour repousser les squales.

Ces équipements sont d’ailleurs devenus un outil incontournable de la reprise du surf à La Réunion. Depuis début 2021, il est de nouveau possible de surfer dans la ZONEX de Saint-Leu, zone sécurisée, mais à condition d’être équipé d’un EPI.

C’est aujourd’hui, la première fois dans le monde que ce type d’équipement est contrôlé. Cela a été rendu possible grâce à l’outil développé par le Centre Sécurité Requin, qui est un centre de recherche chargé de travailler sur les outils de réduction du risque requin.

L’espoir d’une sortir de crise

Le Centre Sécurité requin espère ainsi sortir de la crise requin qui affecte La Réunion depuis 10 années maintenant. Au-delà de la pratique, c’est un secteur économique qui est touché. Les écoles de surf ont fermé en 2013 suite à un arrêté préfectoral.

Grâce à un dispositif de "vigie requin renforcé", trois écoles ont pu rouvrir sur le spot de Trois-Bassins en 2021. En février dernier, le Centre Sécurité Reunion exposait ainsi sa stratégie pour lutter contre la crise requin en 2021.