réunion
info locale

Le+ du 19h : Présidentielle 2017, quel est le choix des leaders de la droite locale ?

le + du 19h
Le+ du 19h : Présidentielle 2017. Choix des leaders de la droite locale
A l'occasion de la visite de Nicolas Sarkozy, nous avons essayé de savoir quel est aujourd’hui le candidat préféré des leaders de la droite locale pour la prochaine élection présidentielle.
 A moins d’un an de la présidentielle, Alain Juppé a une longueur d’avance, le seul à être venu dans l'Ile jusqu’ici (mois de novembre), le seul à avoir actuellement  un comité de soutien à la Réunion, comité présidé par Margie Sudre. Alain Juppé a aussi une série de soutiens déclarés, Jean Paul Virapoullé, Stéphane Fouassin, Daniel Gonthier,Jean Louis Lagourgue et René Paul Victoria.
Parmi tous les élus que nous avons consultés, seul Jean-Jacques Morel affirme soutenir Nicolas Sarkozy. Le président des Républicains avait enregistré à la Réunion son plus mauvais score au second tour de la présidentielle 2012 (28% ). Souvent cité également comme soutien de Nicolas Sarkozy, Joseph Sinimalé qui accueille l’ancien président à Saint-Paul à l'occasion de sa visite, affirme aujourd’hui que son choix n’est pas fait.
 
Didier Robert est le seul à s’afficher en faveur de l’ancien Premier ministre, François Fillon. Il était d’ailleurs à ses côtés lors d’un rassemblement à Paris au début du mois d’avril.
A noter que c’est François Fillon, en tant que Premier ministre, qui a accepté de transférer les crédits prévus pour le tram-train sur le projet NRL. François Fillon était aussi venu soutenir Didier Robert lors des dernières élections régionales.

Pour Nassimah Dindar, c’est encore un grand point d’interrogation. Elle pencherait plutôt du côté d’Alain Juppé, mais elle n’a pas encore pris position officiellement.
 
La primaire des Républicains est prévue au mois de novembre. Sarkozy, Juppé et Fillon, ne sont pas seuls en lice.  Il y a pour le moment une dizaine de candidats déclarés. Bruno Lemaire (3ème dans les sondages devant François Fillon) pourrait également bénéficier de quelques soutiens à la Réunion. Il est d’ailleurs annoncé dans l’île au mois de juin.

Michel Fontaine, président des Républicains à La Réunion ne soutient personne actuellement... Devoir de réserve oblige, dit-on ! Il sera “pour le gagnant” ajoute une mauvaise langue de droite.

Enfin, Thierry Robert, centriste, se mêle également au débat. Il ne votera pas aux primaires de la droite, mais affirme que si François Bayrou n’est pas candidat à l’élection présidentielle, il votera pour Alain Juppé.
du 26 mai 2016 ©Réunion 1ère

 

Publicité