Le nombre de cas de dengue est au plus bas à La Réunion

dengue
Dengue
Du 18 au 31 octobre, 25 cas de dengue ont été confirmés à La Réunion. Le nombre de cas reste bas depuis quelques semaines, annoncent les autorités. L'activité aux urgences et les hospitalisations pour les cas de dengue se stabilisent.

Du 18 au 31 octobre, 25 cas de dengue ont été confirmés à La Réunion, annoncent ce mercredi 10 novembre, la préfecture de La Réunion et l'Agence Régionale de Santé.

Selon les autorités, "le nombre de cas reste bas depuis quelques semaines". L'activité aux urgences et les hospitalisations pour les cas de dengue se stabilisent. Toutefois, nous avons noté que la circulation du virus de la dengue se poursuit dans neuf communes.

Attention à l'approche de l'été

Depuis le début de l’année, plus de 29 000 personnes ont contracté la dengue, entrainant plus de 1 000 hospitalisations et 20 décès. "Si le nombre de cas est actuellement faible, la circulation du virus a continué durant l’hiver austral à un rythme supérieur aux années précédentes", constatent la préfecture de La Réunion et l'Agence Régionale de Santé.

A l’approche de l’été austral et du retour de la saison des pluies qui sont favorables au développement des moustiques, la Préfecture et l’ARS La Réunion rappellent à la population "l’importance de la protection individuelle et collective contre la dengue et les moustiques qui sont vecteurs de la maladie".

Neuf communes touchées

Du 18 au 31 octobre, neuf communes étaient concernées par la circulation de la dengue, principalement Saint-Pierre, Saint-Paul, Saint-Louis, Le Port, Saint-Denis et Saint-Benoit. Un regroupement de cas (foyer de dengue) a été identifié à Saint-Pierre (La Vallée).

Un concours photo

Dans le cadre de la prochaine campagne Eté 2021/2022, la préfecture et l’ARS La Réunion proposent aux Réunionnais un jeu concours photos sur le thème "Contre la dengue, comment vous protégez vous des moustiques ?" à compter de ce 10 novembre. "L’objectif est d’initier une démarche participative de la population, en leur proposant de prendre des photos illustrant les moyens de protection utilisés pour se protéger des moustiques vecteurs de la dengue (aedes albopictus ou moustique tigre) et d’engager leur réflexion sur les moyens les plus efficaces", expliquent les autorités. 

Le règlement et les conditions de participation au jeu concours sont disponibles sur le site de l’ARS.

 

Les recommandations pour lutter contre la dengue

Les autorités sanitaires recommandent à la population de :

  • Se protéger contre les piqûres de moustiques, y compris durant les 7 jours suivants l’apparition des symptômes pour protéger son entourage ;
  • Continuer à se protéger, même si on a déjà été malade de la dengue antérieurement ; plusieurs sérotypes de la dengue peuvent circuler et une infection par un sérotype ne protège pas de l’atteinte par un autre sérotype.
  • Eliminer les gîtes larvaires (nids à moustiques) : vider tout ce qui peut contenir de l’eau tout autour de son domicile, vérifier les gouttières…
  • Consulter un médecin en cas de symptômes : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements, ... et réaliser le prélèvement en laboratoire d’analyse médicale prescrit par votre médecin pour confirmation du diagnostic de la dengue.
  • Si vous êtes malade de la dengue : continuez à vous protéger contre les piqûres de moustiques et surveillez votre état de santé, surtout entre le 4ème et le 8ème jour de la maladie. Et consultez votre médecin traitant ou un service d'urgence en cas de dégradation de votre état de santé.
  •