Le Piton de la Fournaise commence une nouvelle période de confinement

catastrophes naturelles
Sismographe
L'Observatoire Volcanologique de la Plaine des Cafres annonce la fin de l'éruption en surface, la préfecture le passage en phase de sauvegarde. Les scientifiques ont noté une baisse progressive du trémor volcanique
C'est l'Observatoire Volcanologique de la Plaine des Cafres qui l'annonce dans son bulletin de l'après-midi. Une forte chute de l’intensité du trémor a été observée aujourd'hui aux alentours de 13h30 heure annonçant la fin de l’éruption en surface.

C'est donc la fin de la deuxième éruption de l'année du Piton de la Fournaise. La préfecture a décidé le passage en phase de sauvegarde du dispositif ORSEC du volcan. 
CARTE - Éruption du 02 avril 2020
©Observatoire Volcanologique de la Plaine des Cafres

Aucune hypothèse n’est écartée quant à l’évolution de la situation à venir (arrêt définitif, reprise de l'activité sur le même site, reprise de l'activité sur un autre site), compte tenu de la forte sismicité enregistrée depuis la journée du 5 avril  et jusqu’à 13h ce jour avec 243 séismes volcano-tectoniques superficiels (2km de profondeur) enregistrés sous les cratères sommitaux. Même si depuis la fin de l’éruption, l’activité sismique a considérablement diminué.

En conséquence, l’interdiction d’accès à la partie haute de l’enclos reste en vigueur jusqu’à nouvel avis en attendant les conclusions des reconnaissances qui seront réalisées dans les prochains jours.

 

Une pluie de cheveux de Pelé 


Suite à un vol de reconnaissance de la SAG et du PGHM réalisé ce matin aux alentours de 10h heure locale, le front de coulée avait pu être localisé avec précision . Le front actif (bras de coulée sud) se situait alors à 360 m d’altitude soit à environ 2 km de la route nationale 2 (contre 550 m d’altitude et 2,7 km de la route hier à 10h30 pour le bras de coulée nord).

De fortes quantités de cheveux de Pelé ont encore été reportées ce matin dans les secteurs situés au nord du volcan, notamment dans le secteur de La Plaine des Cafres où leur dispersion a été la plus forte. A la Plaine de Cafres (et notamment dans le secteur de la Plaine des sables) ces cheveux, rassemblés sous l’action du vent, ont formé des touffes de plusieurs dizaines de centimètres.
Cheveux de pelé sur la région de la Plaine des cafres sur le pare brise d’une voiture
Dans le sud, les pare-brises des voitures recouverts depuis hier de cheveux de pelé ©Jacques Payet

Des témoignages font état également de retombées de cheveux de Pelé de la Ravine des Cabris (Saint-Pierre) à Sainte-Marie, en passant par Le Tampon, et la région des Plaines. Ces cheveux de Pelé se forment sous l'action du vent, lorsque les éjectas de lave des fontaines au niveau du site éruptif se font étirer et transporter par le vent. 
 
Cheveux de pelé
Cheveux de pelé dans la région des Plaines ©élevage traditionnel du volcan

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live