Le Port : un internat d’excellence pour le lycée Jean Hinglo

handball réunion
Le Port : un internat d’excellence pour le lycée Jean Hinglo
Le Port : un internat d’excellence pour le lycée Jean Hinglo ©Delphine Gérard
L’internat du lycée Jean Hinglo au Port vient d’obtenir le label "Internat d’excellence". De meilleures conditions sont offertes aux élèves, pour qu’ils puissent réussir dans leur parcours. C’est le cas des handballeuses du pôle espoir.

La médaille d’or scintille dans sa main. Quel plus beau symbole pour incarner l’excellence ? Celui-là fait briller les yeux des 24 jeunes handballeuses du pôle espoirs du lycée Jean Hinglo au Port.

L’homme qui tient la médaille est une légende du handball féminin, bien placé pour parler d’excellence. Olivier Krumbholtz, l’entraîneur de l’équipe de France de handball féminin a mené ses équipes à l'or olympique et au titre de championnes du monde. Sans compter les autres médailles. Cette semaine, il est à La Réunion pour inaugurer le nouvel internat qui porte désormais son nom.

Le reportage de Réunion La 1ère

handball féminin et l'internat d'excellence

Dans le grand bain du haut niveau

Dans sa jeunesse, avant de commencer sa carrière de joueur, Olivier Krumbholtz est lui aussi passé par un internat. Pour lui, c’est un très bon moyen de préparer les futures handballeuses à la suite. "Ce label c’est un plus pour elle parce qu’elles ont besoin de baigner dans le haut niveau, d’exceller individuellement et collectivement," explique le sélectionneur.

On sait que le handball est extrêmement développé à La Réunion et qu’il y a des jeunes filles avec un fort potentiel. Ce qui est important c’est de les faire travailler le plus vite possible et d’avoir des structures de qualité. De telle manière que plus tard, si elles réussissent, qu’elles aient un bagage technique et une habitude du haut niveau pour s’intégrer immédiatement.

Olivier Krumbholtz, entraîneur de l’équipe de France de handball féminin

Le Port : un internat d’excellence pour le lycée Jean Hinglo
Olivier Krumbholtz, l’entraîneur de l’équipe de France de handball féminin est à La Réunion pour inaugurer le nouvel internat qui porte désormais son nom. ©Delphine Gérard

Diététique et cours renforcés

Le pôle espoirs compte 10 collégiennes et 14 lycéennes. La plupart passent leur semaine ensemble dans un cadre privilégié. Cet internat d’excellence propose par exemple des leçons de diététique, ou encore cours du soir avec 6 enseignants dédiés aux 106 internes, logés sur place.

Pour les sportives, ce cadre confortable a ses avantages. Pour Jeanne, qui habite aux Avirons, l’intérêt n’est pas seulement pratique : "C’est comme un lien de famille.  A force d’être ensemble, on se connaît et sur le terrain ça se ressent."  Athina, en 3ème au pôle espoir, concède que "c’est beaucoup plus d’entraînement, beaucoup plus de mental aussi. Quitter ses amis, ses parents…On gagne une famille avec toutes les filles qui sont à l’internat avec nous."

Des sportives à haut potentiel

Stéphanie Lambert responsable du pôle féminin handball remarque elle-aussi les progrès de ses athlètes. L’internat d’excellence leur permet d’avoir "un certain rythme de vie, une hygiène de vie très correcte". "Elles sont considérées comme des athlètes de haut niveau, et cet internat nous permet d’avoir une gestion favorable pour ces jeunes joueuses-là."

307 internats d’excellence existent en France. 5 sont situés à La Réunion. Le lycée Jean Hinglo, aussi labellisé "Génération olympique 2024 ", compte bien sur son pôle espoir de handball féminin pour fournir les athlètes de demain. Parmi lesquelles, qui sait, se trouvent peut-être de futures médaillées d'or...