Le préfet de La Réunion envisage de nouvelles mesures pour freiner l’épidémie de coronavirus  

coronavirus
Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, s'exprime face aux Réunionnais.
Le préfet, Jacques Billant, s'adresse aux Réunionnais. ©Imaz Press

Selon nos informations, le préfet de La Réunion envisage de nouvelles mesures pour freiner l’épidémie de coronavirus. Il s’est entretenu avec les maires de l’île, ce mercredi 30 mars, avant sa conférence de presse prévue, vendredi.

A quoi faut-il s’attendre pour les jours qui viennent ? Selon nos informations, le préfet de La Réunion, Jacques Billant, envisage de nouvelles mesures pour freiner l’épidémie de covid-19 dans le département.

Freiner l’épidémie

Ce mercredi 31 mars, il s’est entretenu avec les 24 maires de l’île. Lors de cette réunion hebdomadaire, le préfet aurait reconnu que les mesures actuelles ne suffisaient pas. Elles ont permis "d’éviter une hausse exponentielle des cas, mais elles ne suffisent pas à freiner le nombre de nouveaux cas".

Un confinement week-end ?

Jacques Billant a prévu de s’exprimer lors d’une conférence de presse ce vendredi à 17 heures. Que peut-il annoncer ? Plusieurs options sont sur la table, dont le confinement le week-end. Une mesure qui prendra effet à quelle échéance ? Impossible de le savoir pour le moment, toujours est-il que les autorités craignent des rassemblements familiaux avec le week-end de Pâques qui arrive.

Des annonces du préfet, ce vendredi

Le préfet de La Réunion peut également fermer les bars et les restaurants. Ils sont encore ouverts dans l’île, mais fermés dans l’Hexagone, ainsi qu'en Martinique à partir du 1er avril. En effet, le préfet de Martinique vient d'annoncer de nouvelles mesures telles que l'arrêt des activités sportives collectives en salle et en plein air, et la fermeture des salles de cinéma et de spectacle. 

A La Réunion, à minima, le prolongement du couvre-feu semble inéluctable au vue de la situation sanitaire. Lors de cette réunion des maires avec les autorités, la directrice de l’Agence Régionale de Santé, Martine Ladoucette, a rappelé que le taux d’incidence était de 120 cas pour 100 000 habitants, à La Réunion. Il y aurait des pics de contamination à 200 nouveaux cas par jour.

Jacques Billant devra tenir compte de ces indicateurs, mais aussi des annonces du chef de l’Etat, ce mercredi soir.

Des annonces d’Emmanuel Macron, ce soir

Face à la dégradation générale de la situation partout en France, Emmanuel Macron s’exprimera lors d’une allocution télévisée à 22 heures (heure de La Réunion), à suivre sur Réunion La 1ère.

Actuellement, 19 départements sont confinés. Par ailleurs, une quinzaine de départements, dont La Réunion, sont placés sous "vigilance renforcée". Le chef l’Etat pourrait prendre de nouvelles mesures pour ces départements où la situation se dégrade. Plusieurs scénarii sont envisagés. Il peut aussi durcir les mesures dans les territoires déjà confinés de l’Hexagone, comme fermer les écoles. En dernier recours, le scénario le plus radical serait un confinement "dur" comme l'an dernier.

Autre rendez-vous, le Premier ministre, Jean Castex, fera une déclaration demain, jeudi, avant un débat et un vote au Parlement sur "l'évolution de la situation sanitaire", annonce Matignon.