Le rétablissement des tests PCR entre l'Hexagone et La Réunion fait réagir

coronavirus
coronavirus test covid
©RB imazpress
Les tests covid sont de nouveau obligatoires pour se rendre en outre-mer. Dés lundi prochain, vaccinés ou pas, les voyageurs qui quitteront Paris pour la Réunion devront présenter un résultat négatif. Une mesure de bon sens pour le député Philippe Naillet. Mais certains voyageurs s'agacent déjà.

Le Ministre des Outre-mer se dit préoccupé par "l'arrivée de la cinquième vague de Covid-19 aussi dans les territoires d'Outre-mer". Il a annoncé dès lundi 29 novembre, le retour du dépistage avant embarquement pour tous les vols vers les territoires ultra-marins.

Voyageurs aéroport
©Imaz Press

 La France comme plusieurs pays d’Europe est touchée par une nouvelle vague de contaminations depuis la mi-octobre. Résultat d’un relâchement de la vigilance, des gestes barrières et des taux de vaccination inégaux sur le territoire. 

La Réunion fait désormais partie des 20 départements les plus concernés par la recrudescence de l’épidémie.

Préfecture de La Réunion-ARS

 

A la Réunion, 72,5 % de la population présente actuellement un schéma vaccinal complet mais le taux d’incidence atteint aujourd’hui 219/100 000 habitants (contre 152,6 la semaine précédente), le taux de positivité à 4,3% (contre 3,8% la semaine précédente).

"Ca suffit !"

Au lendemain de l'annonce du ministre Lecornu, le sentiment est partagé parmi les voyageurs rencontrés à l'aéroport Roland-Garros. "Si on est vacciné, on n'a pas encore besoin de faire les tests, ça suffit quoi !", s'agace une première personne.

"Ca rajoute encore une contrainte pour pouvoir voyager. Est-ce que c'est quand même nécessaire pour limiter un peu la propagation du virus, ça franchement, je ne sais pas", réagit une autre voyageuse.

Le reportage de Réunion la 1ère :

 

Dans un communiqué, le député Philippe Naillet salue cette mesure de bon sens qu'il appelait de ses voeux depuis plusieurs
semaines . 

C’est en effet par manque de contrôle et de suivi des voyageurs que la Covid-19 et ses variants sont entrés sur notre territoire. C’est aussi par cette même unique porte d’entrée que de nouveaux variants plus dangereux pourraient arriver. C’est pour cette raison que j’ai toujours prôné le maintien d’un test PCR en amont et l’instauration d’un test PCR obligatoire aux voyageurs venant de l’extérieur quelques jours après l’arrivée.

Philippe Naillet-Député de la Réunion

 

Depuis le 04 octobre dernier, les tests PCR n'étaient plus obligatoires pour les personnes vaccinées qui se rendaient aux Antilles, en Guyane, à La Réunion, et à Mayotte.