Le Tour Auto de La Réunion annulé

sport
Image illustre Tour Auto 2017
Image d'archive du tour auto 2017 ©ImazPress
Le  51ème Tour Auto devait se tenir ce week-end. Mais le retour à l’état d’urgence sanitaire a conduit à l'annulation de l’événement. André Latchoumane, le président de l'ASA Réunion, a confirmé sur Réunion La 1ère qu'il préférait annuler le Tour plutôt que de le reporter.
C’est ce vendredi que devait débuter le 51ème Tour Auto de La Réunion, le 2ème des trois rallyes qui constituent le championnat de La Réunion 2020. L’épreuve courait sur trois jours, du 23 au 25 octobre prochain.

Mais voilà, avec le retour à l’état d'urgence sanitaire annoncé par le président de la République Emmanuel Macron mercredi dernier, l’ASA Réunion, organisatrice de l’événement, se voit contrainte de tout revoir.
 

Annuler ou reporter ?


Dans le décret relatif à l’état d’urgence sanitaire, il est en effet précisé que tous les rassemblements dans les lieux publics sont interdits, afin de limiter le risque de propagation de la Covid-19.

L’ASA Réunion avait le choix entre annuler purement et simplement le Tour Auto pour cette année, ou de le reporter d’ici à la fin de l’état d’urgence sanitaire, possiblement dans six semaines au plus tôt. Soit d’ici le mois de décembre.

Mais l'équipe organisatrice a finalement annoncé qu'elle préférait tout annuler. Interrogé en direct sur les ondes de Réunion La 1ère, au journal de 18 heures, André Latchoumane, le président de l’ASA Réunion, parle d'une "grosse déception". L'ASA Réunion a reçu la nouvelle de la préfecture par mail vers 16 heures.

André Latchoumane confirme qu'un report serait compliqué. "Je pense qu'on ira vers l'annulation définitive", a-t-il indiqué. "On se retrouve complètement déçu et abbatu".
 
 

Un protocole sanitaire qui avait été validé


Pour toute l’équipe organisatrice, c’est forcément un coup dur. Car un important de travail de préparation avait été réalisé en amont, jusqu’à... ce feu vert donné par les autorités le 9 octobre dernier.
 
Les organisateurs avaient ainsi élaboré un protocole sanitaire et de sécurité rigoureux, basé sur celui testé lors du rallye de la Plaine-des-Palmistes. Ce protocole était notamment exigeant envers les spectateurs : port du masque obligatoire bien sûr, interdiction des groupes de plus de dix personnes.

L’organisation avait même prévu de confier à des médiateurs la tâche de rappeler à l’ordre les spectateurs les moins disciplinés. Un avertissement pouvant aller jusqu’à la verbalisation en cas de manquement.

Il avait également été prévu d’interdire les parcs fermés au public et de limiter aussi le parc d’assistance à dix personnes par équipes, soit les deux concurrents et leurs huit assistants.
 

Le Tour cycliste également annulé


Pour les mêmes raisons, le Tour cycliste de La Réunion est lui aussi annulé. La 74ème édition devait également démarrer ce week-end, le samedi 24 octobre, pour s'achever le dimanche 1er octobre.

Le doute plane également pour le championnant de Supermotard dont la première manche s'est déroulée hier dimanche sur le circuit de la Jamaïque. La prochaine étape est censée se dérouler le 2 novembre, toujours à la Jamaïque. Le championnat avait déjà dû s'arrêter plusieurs mois en raison de la crise sanitaire.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live