Le tour de France de Flamme du Soldat inconnu passera par La Réunion en octobre

commémorations
La tombe et la flamme du soldat inconnu, sous l'arc de Triomphe, à Paris.
La tombe et la flamme du soldat inconnu, sous l'arc de Triomphe, à Paris. ©AFP
La Flamme du Soldat inconnu sera à La Réunion en octobre prochain. Le département sera une étape du tour de France de la Flamme du Soldat inconnu, organisé dans le cadre du centenaire de la Société des Membres de la Légion d’Honneur.

Une délégation se rendra à Paris le 17 octobre pour aller chercher solennellement la Flamme du Soldat inconnu. De retour à La Réunion, la Flamme effectuera un tour de l’île, passant dans chacun des 24 communes réunionnaises.

La Réunion pourrait être le seul département d’outre-mer qui accueillera la Flamme du Soldat inconnu, dans le cadre de son tour de France. Ce dernier est organisé dans le cadre du centenaire de la Société des Membres de la Légion d’Honneur.

La Flamme, symbole du sacrifice des morts pour la France

La Flamme du Soldat inconnu a été allumée pour la première fois sous l’Arc de Triomphe à Paris le 11 novembre 1923, par André Maginot, alors ministre de la Guerre. Les autorités ont ainsi voulu organiser le culte de la mémoire des soldats morts pour la France, afin de perpétuer l’exemple de leur patriotisme et de leur sacrifice.

Le 10 novembre 1920, à Verdun, le soldat Auguste Thin, accompagné d’André Maginot, ministre des Pensions, a désigné le soldat inconnu parmi 8 cercueils. Il s’agissait d’un soldat français non identifié, dont la dépouille a été transférée sous l’Arc de Triomphe le 11 novembre 1920. Elle sera inhumée à son emplacement définitif le 28 janvier 1921.

Le Ravivage de la Flamme, un devoir de mémoire

Depuis le 11 novembre 1923, la Flamme du Soldat inconnu est ravivée chaque soir, à 18h30, pour rendre hommage au soldat inconnu et à tous ceux qui sont morts pour la France, lors de la Première et de la Seconde guerre mondiale, et des conflits en Indochine, en Algérie, et dans les opérations extérieures.