Législatives 2022 : ce qu’il faut savoir de la 1ère circonscription à La Réunion

élections
Téléphérique Papang Saint-Denis La Réunion
Le téléphérique permet de relier le quartier de Bois de Nèfles à celui du Chaudron en une quinzaine de minutes ©Adjaya Hoarau
Quelles communes regroupe-t-elle ? Quelles sont ses caractéristiques ? Qui sont les candidats ? Qui succédera au député sortant, Philippe Naillet ? Ce qu’il faut savoir de la 1ère circonscription à La Réunion.

Les élections législatives se tiendront les 12 et 19 juin prochains à La Réunion. Réunion La 1ère vous fait vivre cette campagne électorale grâce à des débats, des analyses et des reportages au cœur des circonscriptions.   

Saint-Denis, le chef-lieu  

La 1ère circonscription recouvre presque l'ensemble du chef-lieu, Saint-Denis. Les quartiers de Sainte-Clotilde, du Chaudron et de la Bretagne ont en effet été rattachés à la 6ème circonscription lors de sa création en 2010.  

Les grandes administrations, les sièges du Département et de la Région, et la préfecture sont concentrés sur le territoire de la 1ère circonscription. Il s’agit d’’un des principaux bassins économiques de l’île, mais aussi centre culturel avec la Cité des Arts et le Conservatoire à rayonnement régional.  

L’enjeu du logement  

Cette 1ère circonscription est un espace géographique réduit, mais densément peuplé. D’où le défis du logement. A La Réunion, les bailleurs recensent 33 000 demandes de logement social.    

Saint-Denis concentre plus du tiers des logements sociaux de l’île. La commune est bonne élève en construisant 37 % de logements sociaux soit nettement plus que les 25 % imposés. Mais elle doit aussi faire face au mal-logement et aux logements insalubres. Il y a aussi les prix. Le coût du loyer dans la 1ère circonscription figure par les plus chers de France dans le social.  

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :     

L'enjeu du logement sur la 1ère circonscription

 

Les chiffres clés  

La 1ère circonscription compte plus de 124 000 habitants, dont plus de 85 000 appelés aux urnes pour les élections législatives. C’est environ 5000 de plus que lors du précédent scrutin en 2017.

La population est assez jeune, car la moitié a moins de 35 ans. Un tiers des habitants de cette 1ère circonscription vit sous le seuil de pauvreté, c’est en dessous de la moyenne régionale.

Un peu plus de 13% des actifs du territoire sont au chômage, c’est deux fois plus qu’au niveau national, mais cela reste le meilleur résultat sur le plan départemental.  

Les candidats      

Dans cette 1ère circonscription, le député sortant est Philippe Naillet qui sera pour la première fois face au suffrage universel. Suppléant en 2012 et 2017, il a hérité deux fois de l’écharpe d’Ericka Bareigts. Cette circonscription est la plus convoitée des sept, avec 17 candidats en lice pour ce scrutin.  

Retrouvez ci-dessous la liste des candidats : Didier Vaïtilingom (REG), Murielle Sisteron (LR), Giovanni Payet (DVG), Gaëlle Lebon (RN), Sonny Welmant (DSV), Yvette Duchemann (ECO), Eric Beeharry (DIV), Nelsy Guerin (DXG), Jean Alexandre Poleya (DVC), Farid Mangrolia (DVC), Eric Magamootoo (DVC), Jean-Jacques Morel (DVD), Philippe Naillet (SOC), Ludovic Sautron (ECO), Hary Grondin ((DVC), Georges Mithra (DVG), Corinne Gasp (DXG).

Voir (ou revoir) le débat

Le 31 mai dernier, Réunion La 1ère a organisé un débat entre ces 17 candidats à la Cité des Arts à Saint-Denis.

Débats des législatives : 1ère circonscription